Spread the love
????????????????????????????????????
????????????????????????????????????

La Haute cour de justice connaîtra demain mercredi 13 juin 2018, son nouveau président. Cela fait suite à la fin de la mandature de l’équipe conduite par l’ex-présidente Marcelline-Claire Gbèha Afouda.

Marcelline-Claire Gbèha Afouda ne pourra plus siéger au sein de la Haute cour de justice. Et pour cause. Son nom ne figure pas dans les sept nouveaux sages désignés à la Cour constitutionnelle. Selon l’article 5 du règlement de la Haute cour de justice qui stipule « la Haute cour de justice, composée des membres de la Cour constitutionnelle à l’exception de son président, de six députés élus à l’Assemblée nationale et du président de la Cour suprême, élit en son sein son président », les 13 nouveaux membres devront se réunir pour élire le nouveau dirigeant. Il s’agit  de Ousmane Bakoto, des députés Janvier Yahouédéou, René Bagoudou, Edmond Zinsou, Adam Bagoudou, Valentin Djènontin, Benoît Dègla et des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle Rigobert Azon, André Katari, Sylavain Nouwatin, Razacki Amouda, Moustapha Fassassi et Cécile Marie-José de Dravo Zinzindohoué. L’élection se fera le mercredi 13 juin 2018 au siège de l’institution. Tous les regards sont donc braqués  sur Porto-Novo.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)