Spread the love

hostieLa missive incongrue

Lorsqu’on évoque la question du racisme dans le monde, on pense à tort ou à la raison à l’Allemagne. Un pays de rigueur, un pays de normes, un pays de race pure. Seulement, les Allemands ne sont pas d’une aussi rare violence verbale que les Français. Les Allemands sont sélectifs et coopèrent à volonté. Mais les Français, ces gens civilisés jusqu’à la moelle des os, manquent parfois de finesse dans leur comportement. En voici une preuve irréfutable. La missive incongrue adressée dans l’anonymat à la députée Laetitia Avia, élue de 8ème circonscription à Paris.

« Madame ! Ce n’est pas une grosse truie noire venue d’Afrique qui va se permettre de se mêler de la vie des Français. Votre passage dans les médias nous donne la nausée. Vous ferez mieux de vous mettre au travail chez le peuple retardé d’Afrique qui ne pense qu’à soutirer de l’argent à la France. L’Afrique avait des atouts mis en valeur par les Colons que l’on a chassés pour retourner dans le néant de leur fainéantise. L’Africain est à mi-chemin entre le singe et l’homme. Comptes tes jours, on va s’occuper de toi. 28 février 2018 »

Ce texte qui s’achève sur des menaces ouvertes à l’endroit de la députée Laetitia Avia soulève des questionnements. Qui a retardé l’Afrique ; ce continent dont la partie centrale constitue un scandale géologique en raison de la richesse de son sous-sol ? Entre l’Afrique et l’Europe, en particulier la France, qui pense soutirer de l’argent à l’autre ? N’est-ce pas l’Europe, à travers ses firmes, et son système d’oppression et de domination des ex colonies. L’Europe pille l’Afrique ? Jacques Chirac, dans ses confessions, a bien reconnu que tout l’argent que la France utilise provient notamment de l’Afrique. Nicolas Sarkozy ne va pas du dos de la cuillère pour faire savoir que si l’Afrique retrouve l’indépendance économique, la France sera déclassée dans l’Union européenne. Alors, lorsqu’on est totalement ignare de ces réalités du monde, en tant que Français qui ne voit que le bout de son gros nez, on peut soutenir que « L’Afrique avait des atouts mis en valeur par les Colons ». Le Colon a-t-il réellement mis en valeur les atouts reconnus à l’Afrique avec 4 siècles de déportation et du commerce honteux transatlantique ? Quand l’auteur de ces propos belliqueux qui jettent de l’opprobre sur les Français épris de paix et de justice, radote que « l’Africain est à mi-chemin entre le singe et l’homme. », il révèle à travers ces inepties qu’il ignore tout de lui-même.

« Le Français est un Africain décoloré », d’après les recherches de Yves Coppens. Plusieurs savans et égyptologues ont fini par éclairer la lanterne du monde en situant en Afrique l’existence des premiers hommes. A travers l’historiographie, Cheikh Anta Diop, Joseph Ki-Zerbo ont rétabli que partout où l’homme a existé, il y a une histoire et une culture. Les professeurs français, Pierre Renouvin, André Aymard, Fernand Braudel, Raymond Aron se fondant sur la méthodologie, la problématique et l’heuristique de leur discipline ont rétabli comment l’Afrique est le Berceau de l’humanité. « Si Adam et Eve étaient apparus au Texas, on entendrait parler tous les jours sur Cnn », ironise Joseph Ki-Zerbo dans « A quand l’Afrique ?»

Les menaces proférées vertement à l’endroit de la députée Laetitia ne sont que l’œuvre d’esprit attardé.  En effet, « quand l’usage de la violence et de la terreur d’abord dirigé contre l’Afrique au cours du deuxième millénaire, se généralise au point de se retourner contre les attributs de la première puissance mondiale le 11 septembre 2001, les conditions de valorisation des principes de sagesse et de tolérance qui caractérisent l’Afrique sont créées », renseigne Vaincre l’humiliation d’Albert Tévoédjrè. Et la France n’est pas sous informée avec les tragédies répétées dont la plus mémorable demeure celle de Charlie Hebdo.

 Jean-Claude Kouagou