Spread the love

hostieSans rage ni ruse

 Ah ! Qu’il est à nouveau merveilleux de circuler nuitamment sur la voie la plus au sud du Bénin ! Il est beau de circuler sans se faire des illusions d’optique qui occasionnent de façon inattendue des cas d’accidents sur la section allant du carrefour Sobébra au carrefour Pk 10 ! Quel bonheur de savoir que l’éclairage public dissipe les ténèbres et participe à la lutte contre l’insécurité et qu’on se préserve des irruptions d’ivrognes, sources de malheur ! Quelle joie de savoir que cet éclairage de lumière orange, n’éblouit pas les yeux comme le font les phares blancs ou antibrouillards d’un véhicule !

En conclave le 8 novembre 2017, les membres du gouvernement ont décidé au titre des communications présentées ce jour-là de la « réhabilitation du réseau d’éclairage public de la ville de Cotonou ». Et nous y sommes. Sans rage et sans ruse.

Le Conseil des ministres avait en effet examiné une communication conjointe du ministre des Infrastructures et des transports, du ministre du Cadre de vie et du développement durable, du ministre de l’Economie et des finances et du ministre de l’Energie, relative à la réhabilitation du réseau d’éclairage public de la ville de Cotonou. A l’issue de la communication, les membres du gouvernement s’étaient convenus que « certains quartiers de la ville de Cotonou sont plongés dans l’obscurité totale, avec pour conséquences, l’insécurité et de graves et fréquents accidents de la circulation. En réponse à ces réalités sociétales, le gouvernement a alors pris les mesures qui s’imposent afin de les endiguer.

De façon concrète, la déclinaison des mesures prises se traduit par la réalisation des travaux concernant les axes routiers ci-après :

  1. Rond-point Etoile rouge-Carrefour Lègba-Pharmacie 4 Thérapies-Pont

Martin Luther King-Carrefour Ciné Concorde – Sobébra ;

  1. Carrefour Lègba-Carrefour de Souza-Carrefour Eglise Notre Dame ;
  2. Carrefour Hôtel du Port-Bourse du Travail-Carrefour de Souza-Carrefour

Sogema ;

  1. Carrefour Cica Toyota-Passage supérieur Houéyiho-Carrefour Mosquée

Cadjèhoun-Eglise Bon Pasteur-Place du Souvenir-Carrefour Soneb Carrefour trois Banques-Union européenne ;

  1. Villas Cen-Sad-Rond-point Erevan-Palais des Congrès-Carrefour Port autonome de Cotonou-Loterie nationale du Bénin-Marché Ganhi-Vieux pont-Rond-point Gaston nègre ;
  2. Carrefour Mosquée Cadjèhoun-Etoile Rouge-Carrefour Okpè Oluwa ;
  3. Carrefour Cheminots-Trois Banques-Carrefour Port Autonome de Cotonou ;
  4. Place du Souvenir -Trésor public-Aéroport-Rond-point Erevan ;
  5. Rond-point Gaston Nègre-Place Lénine-Carrefour Sacré Cœur ;
  6. Axe Godomey Echangeur-Cica Toyota-Etoile Rouge-Mosquée Zongo-Rond-point Mtn-Carrefour Gaston Nègre-Carrefour Sobébra-Carrefour le Bélier.

Il est constaté que se sont ces travaux, qui témoignent du respect de la parole donnée, qui s’exécutent en ce moment. A l’analyse, il est aisé de se rendre à l’évidence que tous les grands axes routiers de la ville de Cotonou ont été pris en compte par cette décision du Conseil des ministres de réhabiliter le réseau d’éclairage public de la ville de Cotonou. Les entrailles des quartiers de Cotonou, comme beaucoup d’autres quartiers et hameaux du pays, étant déjà pris en compte par l’électrification par les panneaux solaires. A la fin de ces travaux, en cours d’exécution, la ville de Cotonou sera suffisamment illuminée pour le bonheur de ses habitants et des usagers qui se surprennent d’échouer sur les margelles du carrefour Pk3, devenu un carrefour de la mort.

Jean-Claude Kouagou