Spread the love
Valentin_aditi_houdé
Valentin Aditi Houdé

L’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) de l’honorable Valentin Aditi Houdé étend ses tentacules dans la partie septentrionale du Bénin. Elle a installé sa coordination communale et présenté ses responsables des départements du Borgou-Alibori le samedi 14 février 2015, dans la cour de l’Ecole primaire publique de Sinagourou. Les militants et sympathisants de la municipalité de Parakou, de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement sont désormais mis en ordre de bataille pour les échéances électorales prochaines. Ceux-ci sont venus écouter leur leader, mais aussi pour dire que la municipalité de Parakou n’est pas une citadelle imprenable en matière d’électorat politique. L’occasion a été saisie par les différents intervenants pour dénoncer ce qu’ils ont appelé, « la gouvernance chaotique et régionaliste » de l’actuel locataire de la Marina. Dans ses propos, le président du comité d’organisation, le conseiller municipal Aboubacari Koffè a révélé quelques pratiques du régime actuel, qu’il juge malsaines et peu démocratiques. Le président de l’Ucp-Faaba, Nazaire Dossa, très connu pour son soutien à Yayi Boni n’est pas allé de mains mortes pour dire sa vérité. « A Parakou, y a-t-il quelqu’un qui soit plus Yayi Boni que moi ? Ce n’est pas que je me gonfle. Yayi Boni m’a envoyé pêcher de gros poissons qui se perdaient et je les ai ramenés à la mouvance présidentielle. Mais pourquoi aujourd’hui, on pense que nous sommes des ennemis ? ». En installant officiellement la coordination communale de l’And de Parakou, le président Valentin Aditi Houdé a exhorté ses partisans à la vigilance.

 Clément Dognon

(Br Borgou-Alibori)