Spread the love
djalil assouma
Le Dg de Bénin Telecom Sa, Djalil Assouma

Les travailleurs de Bénin-Télécoms Sa, à travers leur syndicat, sont en alerte maximale. La cause reste l’imminente privatisation ou ouverture du capital de cette société aux privés. A la faveur donc d’une rencontre avec la presse, hier dans la salle de conférence de ladite société, le Secrétaire général du Syltra-Bt, Asséréou Agossou, a montré sa désapprobation en ce qui concerne ce qu’il appelle « le saucissonnage de Bénin-télécoms Sa ». Au demeurant, les travailleurs de cette société refusent de voir leur ‘’maison’’ connaître le même sort que d’autres sociétés d’Etat qui ont été purement et simplement amputées du plus important département de leur fonctionnement. Dans le cas d’espèce, c’est Bénin-Télécoms Sa Services qui sera séparé de la maison mère et privatisé. « Le projet de saucissonnage et de dénationalisation de Bénin-Télécoms Sa, dans un processus illégal que seul le gouvernement approuve, est actuellement sur la table du ministre des Finances et de l’économie », ce qui n’est pas du goût des employés. Depuis 2006, ils se battent pour faire échec à ce qu’ils appellent « complot contre leur gagne-pain». A cet effet, la seule et dernière issue pour sortir la société de ses dédales et couper la poire en deux, reste peut-être la proposition de la Banque mondiale qui « recommande au gouvernement de réexaminer le cadre légal de cette entreprise en créant Bénin-Télécoms Sa par voie législative».

Victor Nongni