Spread the love
impot
Voici quelques entreprises meilleures contributrices du Bénin

La liste des gros contributeurs du Bénin en matière d’impôts est connue. Sur 50, le premier contributeur autoproclamé du Bénin se retrouve à la 26ème place. 

On n’en parle pas assez, mais les gros contributeurs du Bénin méritent la palme. Ces principaux créateurs de richesses sur qui repose le support financier de ce pays ont été identifiés dans une revue publiée par la Direction générale des impôts et domaines (Dgid). Dans sa livraison, la revue de la structure nationale dénommée le messager des Impôts a essayé de mesurer les performances de ces groupes en termes de contribution à l’assiette fiscale. En peloton de tête, Mtn Bénin. Ce grand groupe est identifié comme le premier contributeur du Bénin avec un total de contribution à l’impôt évalué à 9.712.641.614 Fcfa. La Taxe sur la valeur ajoutée (Tva) payée par le réseau de téléphonie mobile s’élève à 3.691.258.135 Tva.  Juste après Mtn Bénin suit la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Cette entreprise nationale en pleine accession, est l’une des grandes sociétés d’Etat à être à jour vis-à-vis du fisc. Sa contribution pour la Tva s’élève à 5.070.104.778 Fcfa pour un total de 6.328.249.856 Fcfa. La Société béninoise de brasserie (Sobebra) pèse aussi dans la balance avec un total de 3.936.344.013 Fcfa, occupant ainsi la troisième place. MoovEtisalat (2.963.509.570 Fcfa) et Canal+ Bénin (2.216.414.877 Fcfa pour 2.162.844.858 Fcfa pour la Tva). Pour le volet Impôt sur les salaires, Mtn vient une fois encore en tête avec 3.186.445.575 Fcfa. En deuxième position, on trouve la Société Cotonou Manutention avec 872.497.950 Fcfa, la Sbee, (626546950 Fcfa), Ericson AB, Scb Lafarge et d’autres structures qui contribuent chaque fois pour sauver les revenus des salariés.  Ecobank ferme la marche des dix meilleurs contributeurs du Bénin. Ces dix sociétés en termes de performance ont été identifiées comme celles dont les contributions régulières permettent de soutenir la fiscalité intérieure. On en compte 10 autres et 5 avant de retrouver la société de celui qui a de tout temps clamé qu’il est le premier contributeur du Bénin. On se perd pratiquement avant de le voir logé à la 26ème place. Le tout puissant patron appelé magnat de produit importé n’est pas le premier contributeur du Bénin. Cette publication de la source fiable en matière de fiscalité au Bénin dissipe tout doute sur les confusions qu’il a de tout temps entretenu par rapport à cette question. Longtemps autoproclamé meilleur contributeur du Bénin, il semble que le moment est maintenant venu pour qu’il change de discours. Il ne l’était pas et il ne l’est pas. Toutefois  et en dépit de sa 26ème  place, il reste quoiqu’on dise, l’un des premiers contributeurs privés béninois (sans intrusion de capital étranger). Un peu quand même de modestie pour vanter l’égo de celui qui de tout temps s’est attribué une place qui ne lui revenait nullement pas.

AT