Spread the love

Gilles GohyLa mise en service de l’hôpital de zone d’Allada-Toffo-Zê, vendredi 24 août 2018, n’a pas laissé indifférent l’enseignant de l’Ecole nationale d’économie appliquée et de management (Eneam), Gilles Gohy. Dans la lettre ouverte que nous publions ci-dessous, il dit « Merci » au chef de l’Etat et lui garantit la reconnaissance des populations d’Allada-Toffo-Zè et environs.

Lettre ouverte au président de la République Patrice Talon

On l’attendait dans la sérénité et il est bien arrivé dans la liesse populaire ! Il est là, fiérot comme un courtisan docile et fidèle ayant bravé avec succès toutes les intempéries.

Depuis le 24 août 2018, le joyau paisiblement attendu par tous, est désormais là, effectif et, splendide dans ses atours de marié avec les communautés bénéficiaires, majestueux dans son port altier envers les populations concubines. L’Hôpital de Zone Allada-Toffo-Zè est bien là, magnifique et robuste ! Finis les désagréments du passé, les évitables morts d’hommes, de femmes et d’enfants auparavant nombreuses et poignantes, du fait de son absence. Les espoirs déçus de ce manque d’un pareil creuset infrastructurel de santé de masse sont désormais rangés au musée des souvenirs, achalandés au panthéon des déceptions. Les bras chargés d’espoirs et d’innovations, l’Hôpital de Zone Allada-Toffo-Zè est donc venu combler un vide : le manque de la prise en charge responsable et efficiente de la santé des populations riveraines.

L’une des innovations majeures ici est pourtant la maintenance permanente de ce trésor communautaire de santé et de jouvence avérée pour les populations bénéficiaires, dans une dynamique opiniâtre de transfert de technologies garanti, pour un retour sur investissement créateur de richesse. N’est-ce pas une vision prospective de développement pérenne auto-entretenu que d’envisager une stratégie avancée de sauvegarde de l’acquis, pour la durabilité de l’existant ?

La vision de la coopération pour le développement du Bénin entretenue par le Président Patrice Talon aura donc cet avantage comparatif puissant du souci d’après-réalisation du projet. Ce manquement foisonne tristement dans l’histoire de notre pays où des milliards engloutis dans des réalisations d’infrastructures font malheureusement des gîtes à la flore sauvage et à la faune animale.

Comment ne pas continuer de remercier cet homme visionnaire dont le leadership exempt de populisme et surtout le sens de l’engagement honnête et permanent pour le développement se révèlent tous les jours ? On ne le dira jamais assez :

« Merci, président Patrice Talon !

Merci pour cet objet de concorde sociétale et de fédération communautaire active qu’est l’Hôpital de Zone Allada-Toffo-Zè ! »

En effet, au-delà de leur proximité géographique, les populations d’Allada-Toffo-Zè et environs se rapprocheront davantage dans une fusion prospère, fières d’appartenir à un même corps sociétal, à un même dynamisme d’intégration de développement. Elles se sentiront désormais davantage boire la même eau de santé, la même jouvence de vie : le même creuset de prise en charge communautaire de leur bien-être individuel et collectif ! Quel bonheur !

Les actions du Président visant la modernisation de cette capitale de département qu’Il a donnée au Bénin (Allada) sont de plus en plus en patentes, sans qu’il soit utile de s’y étendre ici. Voilà un homme de Vision qui la met résolument en œuvre ! En chœur, disons simplement

« Merci, président Patrice Talon ! »

Merci, en lui garantissant la reconnaissance pérenne des populations d’Allada-Toffo-Zè et environs !

De toutes les façons, le président Patrice Talon se sait bénéficier du soutien indéfectible et inconditionnel de l’élite consciente d’Allada qui l’avait déjà chaudement remercié pour, entre autres, l’Hôpital de Référence d’Abomey-Calavi en réalisation !

C’est ce que J’ai encore pensé !

Dr. Ir. Gilles Expédit Gohy.

Enseignant Chercheur à l’Eneam/Uac

Sociologue démographe politologue

Maître-assistant des Universités du Cames