Spread the love

mairie ifangniLe maire de la Commune d’Ifangni, dans le département du Plateau, a procédé le mercredi 6 septembre 2017, à la pose de première pierre pour la construction de modules de classes dans deux écoles de sa Commune. 

Le maire André Zannou se préoccupe des besoins en infrastructures scolaires dans les écoles relevant de sa juridiction. Il a été touché par les doléances formulées par les bureaux Ape des écoles primaires publiques d’Ayétédjou et de Doké. Sous son autorité, le Conseil communal d’Ifangni a décidé d’accéder  auxdites doléances, pour permettre, aux enfants de la commune d’étudier dans des salles en matériaux définitifs. Pour ce faire, un montant  de 18.159 millions de  francs Cfa a été dégagé sur le fonds Fadec, pour la construction d’un  module de trois classes, avec bureau, et magasin, tous équipés, dans l’Ecole primaire publique d’Ayetedjou dans l’arrondissement d’Ifangni. Une autre école, située à 5 km d’Ayétédjou, va bénéficier des mêmes ouvrages. Il s’agit de l’Epp de Doké, située dans l’arrondissement de Banigbé. A ce niveau, le coût de l’ouvrage est évalué à 18.187 millions de  francs Cfa. La pose de la première de la pierre de ces différentes infrastructures a été effectuée devant les membres des bureaux Ape, les sages, amis et parents des bénéficiaires de ces œuvres sociales. Les représentants des différentes parties, ont chaleureusement remercié le maire, accompagné, pour la circonstance de quelques membres de son conseil, et ont prié pour lui, afin qu’il ait la force et la volonté de continuer l’œuvre qu’il a si bien commencée. Ce fut le tour du maire Zannou, de leur signifier que pour lui, l’éducation des enfants est une priorité et qu’il leur renouvelle sa volonté d’accompagner les enseignants et élèves de sa commune. Seulement, il leur a demandé d’aider les entrepreneurs, en leur apportant un soutien, pour faire accélérer les travaux afin que d’ici la rentrée prochaine, les ouvrages soient livrés. Pour finir sa tournée, le maire et sa délégation, ont mis le cap sur l’Ecole maternelle de Kittigbo. A ce niveau deux bâtiments sont en réfection : il s’agit d’un module de deux classes abritant les classes du primaire, dont le coût de réfection est assuré par le conseil communal et le second bâtiment qui abrite la maternelle, dont le coût de réfection est assuré sur fonds propre du maire André Zannou.

 Perpétue Egounléty

 (Br Ouémé-Plateau)