Spread the love
PSDCC
Vue d’ensemble des acteurs impliqués

 Un module de deux classes pour la maternelle avec bureau, magasin et un bloc de latrines. C’est de ce joyau que bénéficient désormais les populations de Sohomey dans la Commune d’Akpro-Missrété dans l’Ouémé-plateau. L’infrastructure construite dans l’enceinte de l’Ecole primaire publique (Epp) de Sohomey a été officiellement présentée aux bénéficiaires hier, jeudi 23 juillet 2015.

Financé par la Banque mondiale à travers le Projet de service décentralisé conduit par les communautés (Psdcc), ce module de classes vient répondre, un tant soit peu, aux besoins des populations en infrastructures sociocommunautaires de base. C’est à travers une cérémonie de coupure de ruban symbolique que les acteurs impliqués dans la réalisation de ce joyau ont procédé à l’’ouverture des salles de classes. Présentant le module, la directrice générale de l’entreprise « 2A concept » ayant réalisé les travaux, Afousatou Sinme, a fait comprendre qu’elle a tenu à livrer le bâtiment dans le délai imparti. D’un coût global de 14.978.468 Fcfa, la réalisation de l’infrastructure a duré 16 mois, puisque le chantier a démarré en mars 2014. Satisfait de la livraison de cette infrastructure du Psdcc, le Secrétaire exécutif dudit projet, Germain Ouin-Ouro, a précisé que c’est un évènement pour les populations de Sohomey. « Sohomey est le 1er village ayant bénéficié des retombées du Psdcc. Il y a encore environ 200 villages qui attendent des réalisations de cette envergure. C’est à l’actif de nos partenaires de la Banque mondiale qui sont sensibles aux peines des populations béninoises », a-t-il confié. Abondant dans le même sens, le représentant de la Banque mondiale, John Van Dyck, spécialiste de protection sociale et chargé de projet pour le Bénin, a exprimé sa satisfaction quant à la réalisation de ce module de deux classes au profit des enfants de Sohomey. « J’encourage les parents à y inscrire leurs tout petits enfants afin qu’ils soient préparés pour des études encore plus grandes », a-t-il souhaité. Les représentants des bénéficiaires dudit joyau, à savoir le chef village de Sohomey, Lucien et le président de l’Association de développement villageois (Adv) de Sohomey, Gilbert Kingnikpodo, n’ont pas manqué d’exprimer leur profonde gratitude aux bailleurs de fonds avant d’évoquer d’autres besoins tels que la constructions d’un centre de jeunes dans la localité et la réalisation de la clôture de l’Epp de Sohomey.

 Valentine Bonou Awassi