Spread the love

malehossou-0005La fondation Malèhossou ne partage pas les propos à élan ethnocentriques et régionalistes tenus la semaine écoulée s’agissant de l’initiative de Nikki. Présidée par l’ancien député Yacoubou Malèhossou, elle l’a fait savoir ce mercredi  19 septembre 2018 à travers une conférence de presse consacrée au décryptage de l’actualité politique. Pour Blaise Soglo,  le porte-parole de la fondation, les propos tenus par les organisateurs de la rencontre de Nikki sont de nature à semer de la division et du trouble dans l’opinion nationale. Selon ses dires,  de tels propos n’ont nullement leurs raisons d’être en ce Bénin qui retrouve peu à peu ses lettres de noblesse sous la conduite du président Patrice Talon. « Nous disons non et plus jamais de pareilles déclarations incendiaires dans notre pays qui depuis 1960 à nos jours est un et indivisible. D’ores et déjà, une délégation composée des imams, des alpha et des sages et cardinaux membres de la fondation sont à pieds d’œuvre pour rencontrer les initiateurs de cette rencontre de Nikki dans le souci de les amener à rayer le disque des propos régionalistes », a-t-il ajouté. Rappelons que l’Initiative de Nikki est une rencontre pour laquelle les organisateurs avaient sollicités l’autorisation du maire. Mais une fois sur le terrain, ils ont détourné l’objet de la rencontre et ont fait des déclarations à élan ethnocentrique et régionaliste. Il ressort de leur analyse que la gouvernance actuelle privilégie une partie du pays au détriment d’une autre.

Léonce Adjévi