Spread the love

talon6-2018Le Front uni pour la démocratie dynamique (Fudd) s’insurge contre des initiatives de jeunes qui emballent le pays et tendent à détruire l’unité nationale. Cette sortie du Front a eu lieu samedi 19 septembre 2019 à Cotonou. L’objectif de cette rencontre est de dénoncer les affabulations de ces jeunes manipulés par des opposants en panne d’inspiration et d’apporter la vérité au peuple. Egalement, le Fudd a appelé le peuple à s’unir davantage afin que la paix puisse toujours régner au Bénin. Selon Rodrigue Kakaï-Glèlè, président du Front uni pour la démocratie dynamique, ces initiatives mal pensées ne vont pas arrêter la « machine Pag ». « Nous disons non à l’incitation à la violence, au régionalisme que promeut une frange de jeunes », a-t-il déclaré. Il a invité le Chef de l’Etat à ne pas se laisser distraire par cette jeunesse malintentionnée. A l’entendre, le Bénin est un pays de droit, donc le président de la République est une institution qu’il faut respecter. « Le combat politique se mène à l’occasion des élections, c’est pourquoi je demande à ceux qui sont derrière ces initiatives de rebrousser chemin », a lancé Rodrigue Kakaï-Glèlè. Pour sa part, Frédéric Béhanzin, membre du Front a fait savoir que l’heure n’est pas grave parce que des groupuscules de jeunes mal inspirés pensent enflammer le pays. Il a indiqué que le Bénin est déjà engagé sur la voie du développement et ce ne sont pas des fauteurs de troubles qui vont l’en empêcher. A l’en croire, les réactions seront désormais immédiates et vives, car les jeunes de la mouvance ont déjà observé trop de silence.

Donald Kévin Gayet

(Stag)