Spread the love

ZEMIDJAN-ATELIERConscients des risques que constituent les conducteurs de taxi-moto qui circulent dans la ville de Cotonou sous de faux numéros, les secrétaires généraux des syndicats de zémidjan de la ville de Cotonou ont tenu une séance lundi 7 novembre dernier à la Bourse du travail. Ils invitent leurs syndiqués à se faire régulièrement enregistrer afin d’éviter toutes déconvenues.

Communiqué

Suite au communiqué radiodiffusé de la mairie de Cotonou sur les antennes de certaines radios et télévisions, appelant les conducteurs de taxi-moto communément appelés « Zémidjan » qui circulent dans la ville de Cotonou sous de faux numéros ou de numéros doubles identiques, mettant ainsi en mal les mesures sécuritaires, les secrétaires généraux des syndicats de la ville de Cotonou se sont réunis en séance extraordinaire, le lundi 7 novembre 2016 la Bourse du travail et après un long débat ont décidé de ce qui suit :

– Considérant les nombreuses plaintes déposées par les usagers pour cas de vol par des Zém indélicats auprès des différents secrétaires généraux des syndicats de Zémidjan ;

– Considérant les nombreuses plaintes déposées par les usagers dans les commissariats d’arrondissement  de Cotonou ;

– Considérant l’existence d’un grand nombre de conducteurs de zémidjan qui circulent sans le numéro d’enregistrement de la moto à la mairie ou avec de faux numéros ;

– Considérant le nombre important d’étrangers dans la ville de Cotonou exerçant l’activité zémidjan, souvent furieux et agressifs ;

– Considérant l’arrêté interministériel de 2006 qui leur interdit la conduite de taxi-moto au Bénin ;

– Considérant les multiples réunions avec les autorités de la Mairie de Cotonou, nous demandant d’assainir la corporation des zémidjan ;

– Considérant les multiples réunions avec le Préfet du Littoral au sujet des malfrats qui opèrent avec le blouson jaune souvent sans numéro ou avec de faux-numéro ;

Les Secrétaires généraux des syndicats de conducteurs de taxi-moto de Cotonou invitent en général tous les conducteurs de taxi-moto de la ville de Cotonou et en particulier tous les militants à se faire recenser à la maison du peuple de Wologuèdè, ex-Cotonou 5.

Les secrétaires généraux des syndicats de zémidjan de la ville de Cotonou comptent sur votre sens de compréhension, de civisme et de discipline.

En tout état de cause, les secrétaires généraux des syndicats de conducteurs de taxi-moto de Cotonou lancent un vibrant appel à tous les zémidjan de la ville de Cotonou de se conformer aux formalités de la Mairie afin d’éviter toutes déconvenues.