Spread the love

Il faut leur dire non

Dans les six Communes du Couffo, l’Union fait la Nation contrôle toutes les Mairies, sans exception. A l’unanimité, les nouveaux conseillers élus ont suivi le mot d’ordre du leader national de la coalition Union fait la Nation. Contrairement aux années antécédentes, tout s’est bien déroulé avec, cette fois-ci, des jeunes au contrôle.

Bruno Amoussou hier, aujourd’hui et très prochainement ! Il est là, présent dans son Couffo et rien ne lui ôtera son Pouvoir. L’Union fait la Nation qu’il dirige contrôle entièrement les six Communes. Il a même percé en ramenant dans son giron, certaines Communes du Mono. Que ce soit à Djakotomey, Aplahoué, Klouékanmey, Lalo, Toviklin et Dogbo, tous les conseillers sont restés fidèles. Il n’y a pas eu de débauchage ni de trahison. L’argent n’a pu convaincre quelqu’un mais plutôt la fidélité à un homme et sa vision. Ceux qui, hier, étaient partis pour une raison ou une autre, sont revenus. Le Renard de Djakotomey peut se frotter les mains car, les militants de son parti, le Psd d’hier et aujourd’hui Union fait la Nation qu’il préside lui renouvellent leur confiance. Ce succès obtenu rassure déjà des victoires futures. Ses directives seront fidèlement suivies très prochainement lors d’autres consultations électorales. Bruno Amousou demeure indétrônable dans son fief et, comme Adrien Houngbédji dans l’Ouémé, il reste maître.

 A T