Spread the love
lehady-soglo-maire
Léhady Soglo succède à son père

Cotonou a un nouveau maire depuis hier jeudi 30 juillet 2015 ! Il a nom Léhady Vinagnon Soglo. La nouvelle équipe dirigeante de la mairie de la capitale économique, est composée de deux élus Fcbe et deux élus de l’alliance Rb-Rp. Les élus du Parti du renouveau démocratique (Prd) et de l’Union fait la Nation (Un) ont claqué la porte lors de cette cérémonie d’installation. Car, le consensus n’a pas été trouvé autour de l’article 375 du Code électoral.

La capitale économique restera, une fois encore, dans le giron de la Renaissance du Bénin, les cinq prochaines années. L’Union fait la nation et le Parti du renouveau démocratique ont claqué la porte, quelques minutes après le démarrage des travaux. Après avoir vérifié la présence des 49 conseillers proclamés élus par la Céna, l’équipe préfectorale conduite par Basile Aya a été confrontée à une suggestion du conseiller, Raphael Akotègnon. L’élu Prd a soulevé l’incompatibilité du cumul de sa fonction de député à celui de conseiller. L’émissaire de la préfecture a tenté de le ramener à la raison en citant l’article 370 du Code électoral. Cette réponse n’a pas satisfait le député candide Azannaï qui, visiblement, partageait les mêmes inquiétudes que son collègue du Prd. Candide Azannaï est allé plus loin en évoquant l’article 375 du code électoral qui, selon lui, considère comme démissionnaire tout député, même en méconnaissance des textes, qui accepterait une autre fonction. A cette étape, Basile Aya, l’émissaire de la préfecture s’est déclaré incompétent pour répondre à la préoccupation des députés. L’obstacle n’étant pas levé, tous les conseillers Prd et Un ont vidé la salle de conférence de la mairie de Cotonou. Après ces départs précipités, une seconde vérification de la présence des conseillers a été effectuée. Au total, 20 conseillers ont répondu présents et six procurations ont été signalées. 21 conseillers pour l’alliance Rb- Rp, 4 pour l’alliance Fcbe et 01 conseiller pour le parti Réso Atao à savoir l’élu est le député Atao Mohamed Hinnouho. Tout calcul fait, le quorum était atteint. Les conseillers ont été installés conformément aux dispositions du Code électoral. Après l’installation du bureau d’âge, l’élection du maire est intervenue aux environs de 12heures 20 minutes. Léhady Vinagnon Soglo, sur proposition d’un élu Fcbe, a été élu maire de Cotonou à l’unanimité au terme d’un vote secret. Après une suspension de 5 minutes, le processus a repris avec l’élection des adjoints au maire et des Chefs d’arrondissement. Les Forces cauris pour un Bénin émergent se sont taillées la part belle dans ce nouveau bureau de la mairie de Cotonou : 2 postes d’adjoint au maire (les postes du 1er et du 3ème maire) occupés respectivement par Isidore Gnonlonfoun et Isaac Aïvodji, et un chef d’arrondissement, le 8 ème gardé par Raphaël Edou. Le 2ème adjoint au maire a nom Augustin Houessinon de l’alliance Rb-Rp. Le troisième arrondissement est revenu à Atao Mohamed Hinnouho.

 Claudine Vodounon

Comeback de Ahanhanzo-Glèlè à Abomey, Towèdjè réélu à Zogbodomey

Abomey et Zogbodomey sont les derniers conseils communaux à être installés ce jeudi 30 juillet 2015 dans les départements du Zou et des Collines. Prévue pour démarrer à 9heures, la cérémonie d’installation et l’élection du maire, ses adjoints et les chefs d’arrondissement, a démarré dans la capitale historique du Bénin avec un retard de deux heures d’horloge. De tractations en tractations et de conciliabules en conciliabules, les conseillers Rb-Rp, Fcbe, And et Un ont finalement fait leur entrée dans la salle de délibération de la mairie pour être installés dans leurs nouvelles fonctions. Après les préalables, ils ont passé au vote. A l’issue du scrutin secret supervisé par Firmin Kouton, chef de la délégation préfectorale, Blaise Onicéphore Ahanhanzo Glèlè a été élu pour un mandat de 5ans. Il a comme premier adjoint au maire Gabriel Agossou Mèdèhou. Quant à Virginie Ewassadja Adoukonou, elle occupe le poste du 2ème adjoint au maire. Tous de la liste Rb-Rp, ils vont conduire la destinée d’Abomey pendant les cinq prochaines années. Pendant que tout se déroulait dans la liesse populaire à Abomey, les conseillers de Zogbodomey, par contre, ont eu la sueur froide. Les militants de l’Udd-Wologudè ont manifesté pour contester les résultats de la Céna et empêcher l’installation du conseil communal. Mais, pour rester dans le délai légal des quinze jours, le camp majoritaire de l’Union fait la Nation s’est réuni pour élire les membres de l’exécutif en l’absence de la délégation préfectorale qui a rebroussé chemin parce que sa sécurité était menacée. Les conseillers de l’alliance Peu et de l’Udd-Wologuèdè ont opté pour la politique de la chaise vide.

 Zéphirin Toasségnitché (Br Zou-Collines)

 Imbroglio à Abomey-Calavi

A Abomey-Calavi, le Conseil communal n’a pas pu être installé. Les conseillers étaient présents dans la salle quand la délégation préfectorale est venue. Avant le démarrage du vote, la coalition And et Fcbe a constaté que 5 de leurs conseillers ont donné procuration à la coalition Rb-Rp, Un et Prd, ce qui donne une majorité à Georges Bada pour être le maire au détriment de Victor Adimi, candidat de la coalition And Fcbe. D’où la pagaille. Le représentant du préfet a dû suspendre l’installation pour une date ultérieure. Affaire à suivre.

 Frederick Dandévèhoun, nouveau maire de Bopa

Après les reports liés à l’invalidation de l’élection de deux conseillers communaux des Forces cauris pour un Bénin émergent, (Fcbe), le conseil communal de Bopa a été finalement installé. Et c’est Frederick Dandévèhoun qui a été élu, le jeudi 30 juillet 2015, maire de cette Commune. Il a pour premier adjoint, Michel Gbèlèmè et directeur administratif, Dhossou Agboton. En effet, l’élection de ces nouveaux militants des Forces démocratiques unies, (Fdu) à la tête de cette Commune ont fait suite à de nombreuses tractations politiques. Mais, à l’installation de ce nouveau conseil, les autorités préfectorales des départements du Mono et du Couffo ont pu se mettre au-dessus des querelles pour installer les nouveaux conseillers communaux de Bopa. Ensuite, elles les ont invités à taire leurs divergences et travailler en parfaite harmonie pour l’émergence de cette Commune. Prenant la parole, le nouvel homme fort de la mairie, Frederick Dandévèhoun, a félicité tous les conseillers communaux qui ont porté leur choix sur sa modeste personne. Il a promis faire de son mieux pour impulser le développement harmonieux de cette commune.

 Claude Ahovè (Br Mono-Couffo)