Spread the love

tessiLe président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a clarifié   la situation d’interférence dont sont victimes les ondes de la radio Soleil Fm. C’est au détour d’une interview accordée au groupe de presse « Le Matinal » le mardi 17 octobre 2017.  La Haac n’a aucune responsabilité dans les brouilles observées sur les ondes de la fréquence de la radio Soleil Fm. C’est ce qui ressort des déclarations de Adam Boni Tessi, président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Interpellé pour situer l’opinion sur les probables causes des interférences dont font objet les ondes de Soleil Fm, Adam Boni Tessi a confié qu’il a été saisi par les responsables de ladite radio. « Ils nous ont écrit par rapport à la situation dont est victime leur radio », a déclaré le président de la Haac. Il a ensuite rassuré de ce qu’une équipe technique sera envoyée cette semaine, en vue de vérifier l’information. L’équipe ira avec le matériel technique adéquat pour vérifier les installations de Soleil Fm. Ceci permettra de connaître la station qui est éventuellement concernée par les intrusions.  « Nous allons régler la situation conformément à ce que nous aurons relevé », a-t-il laissé entendre. Aux dires du président de la Haac, les recherches durent généralement 24 heures. Par ailleurs, il a précisé que, pour vite détecter la source de la brouille, l’équipe ira sur le terrain aux heures auxquelles les interférences se font sentir par les auditeurs. « La Haac corrigera le tir. Si elle remarque qu’il y  a une autre radio qui interfère, elle va la ramener à l’ordre», a-t-il conclu.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)