Spread the love

DangboLe deuxième adjoint au maire de Dangbo et chargé de mission du président de l’Assemblée nationale, Julien Agossou Bodé, est désormais libre de ses mouvements. Arrêté le vendredi 19 avril dernier à son domicile à Dangbo et présenté au Procureur de la république du tribunal de première instance de première classe de Porto-novo mardi 23 avril 2019, il a été libéré à la suite de l’audition. Il lui est reproché d’avoir incité à la violence via une interview audiovisuelle relayée dans les réseaux sociaux. Il aurait invité les militants du parti du renouveau démocratique à empêcher la tenue des élections législatives du 28 avril prochain tant que le consensus ne serait trouvé pour une élection inclusive.

Léonce Adjévi