Spread the love
Tdr
Ces jeunes veulent l’émergence du Bénin

Le mouvement « Talon doit réussir » a effectué une sortie médiatique pour clarifier sa position par rapport à l’actualité politique. C’était au cours d’une conférence de presse, samedi 4 août 2018 à Cotonou. Encourager le Chef de l’État à continuer la mise en œuvre de ses réformes et à ne céder à aucun chantage. C’est l’objectif visé par la sortie, ce week-end, du Mouvement « Talon doit réussir ». Selon le Coordonnateur national du mouvement « Tdr », Oswald Akpali, le président de la République, Patrice Talon, ne mérite pas le traitement dont il fait l’objet. « N’a-t-il pas raison de vouloir comprendre la gestion qui est faite des fonds de l’Etat ? », s’est-il interrogé. Selon Oswald Akpali, la levée de l’immunité parlementaire de Djènontin, Bako et Atao est conforme à la procédure constitutionnelle. Ces derniers, a-t-il ajouté, doivent  justifier leur gestion des fonds publics. « On ne devrait pas parler d’acharnement politique. Cette action entre dans le cadre de la lutte contre la corruption et l’impunité qui est l’une des priorités du Chef de l’Etat », a indiqué le Coordonnateur. Pour sa part, le Secrétaire général du « Tdr », Boris Bamènou, a précisé que le mouvement a pour crédo d’accompagner le président Patrice Talon pour qu’il réussisse son mandat. « Cela consiste d’abord à dire halte à l’intoxication en apportant la vraie version des faits aux populations », a-t-il déclaré. Pour cela, il a invité les jeunes à ne pas se laisser manipuler par les politiques en quête de popularité. Il a aussi dénoncé le boycott par les instituteurs de la dernière évaluation technique organisée à leur intention. Pour finir, il a souligné que cette rencontre avec les hommes de médias n’est que le début d’une grande aventure, car le mouvement « Tdr » sera désormais plus présent pour répondre à tous ceux qui tenteront de salir la gestion du président Patrice Talon.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)