Spread the love

Pnuad2018Le gouvernement sera accompagné par les agences du Système des Nations Unies résidente et non résidentes au Bénin sur la période 2019-2023. Le Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad), principal instrument d’appui à la mise en œuvre des priorités nationales a été signé jeudi 8 novembre 2018 par le représentant résident du Pnud, et le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané.
Plus 294 millions Us, soit près de 176 milliards de FCfa. C’est le montant que le Système des Nations Unies va débourser à travers ses agences durant les 5 prochaines années pour financer le Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad Bénin 2019-2023) et contribuer à assurer au Bénin la marche vers l’atteinte des Objectifs de développement durable. L’annonce a été faite par le représentant résident du Pnud au cours de la cérémonie de signature de ce Plan hier. Selon Siaka Coulibaly, cette cérémonie intervient après le processus de formulation du document qui s’est déroulé suivant une approche participative et inclusive. En effet, les différentes parties prenantes au processus de développement notamment les structures gouvernementales, les acteurs de la société civile, des collectivités locales, du secteur privé et des Partenaires techniques et financiers ont été consultés, a indiqué le coordonnateur du Système des Nations Unies. Avant cette étape, l’équipe pays du Système des Nations Unies et le gouvernement se sont assurés par ailleurs, que le présent Plan, soit totalement aligné sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et sur les priorités nationales, tel que recommandée par la réforme des Nations Unies. Ainsi, sur la base des défis définis et des priorités nationales déclinées dans les principaux documents de planifications, les actions dans le cadre du Pnuad seront concentrées autour de trois axes stratégiques majeurs à savoir la promotion d’une croissance économique forte, inclusive et durable ; le renforcement du capital humain notamment la santé l’éducation, l’égalité entre les sexes et la protection sociale et la consolidation de la démocratie de l’Etat de droit ainsi que la promotion de la bonne gouvernance. Le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, a, pour sa part, confirmé que les options et choix contenus dans le document sont en lien avec les priorités nationales. Raison pour laquelle, le gouvernement a adopté le document en Conseil le 24 octobre avec une insistance sur le suivi de sa mise en œuvre. Dans ce cadre, un comité ministériel a été mis en place. Le numéro 2 du gouvernement a invité les acteurs concernés à œuvrer pour son opérationnalisation effective dès le 1er janvier 2019 et à veiller à l’atteinte des objectifs dans les délais. Pour rappel, le Plan cadre des Nations Unies pour l’assistance au développement du Bénin pour la période 2019-2023 va accompagner les efforts du gouvernement au cours des cinq années à venir. Il a pour objectif de renforcer l’opérationnalisation, au Bénin, de l’Agenda 2030 des Nations Unies ; donc l’amélioration des conditions de vie de nos compatriotes.

SA