Spread the love
blaise-A.
Le maire Blaise Ahanhanzo-Glèlè promet administrer une bonne thérapie à la cité royale

Un nouveau jour s’est levé sur Abomey, la capitale historique du Bénin. Et pour cause. Ce lundi 17 août 2015, dans la cour de la mairie, Alain Fortuné Nouatin, a passé le témoin à son frère Blaise Ahanhanzo-Glèlè, le nouveau maire élu sur la liste de l’alliance Rb-Rp. C’était en présence d’un parterre de personnalités religieuses, morales, politiques et de curieux.  

Après avoir dressé le bilan de ses réalisations, le maire sortant, Alain Fortuné Nouatin, n’est pas satisfait compte tenu de nombreux défis à relever.   «Je ne peux pas être animé d’une autosatisfaction car rien n’est fait tant qu’il reste à faire.» a-t-il souligné. Blaise Ahanhanzo Glèlè, le nouveau maire entrant n’est pas l’intrus qui ne connaissait pas la maison. Il mesure déjà l’immensité de la tâche qui l’attend. L’homme en a la capacité, les moyens et le profil. A travers son projet de société décliné en plusieurs points, le nouveau locataire de l’hôtel de ville d’Abomey apporte la thérapie appropriée pour guérir les maux dont souffre la commune d’Abomey au plan économique, social, culturel, sanitaire, et éducatif. Durant son quinquennat, le maire et sa nouvelle équipe entendent insuffler une nouvelle dynamique au développement de la cité en vue de lui donner les attributs d’une ville moderne. Ceci, à travers la réalisation de plusieurs infrastructures sociocommunautaires telles que les salles de clases, la réhabilitation du stade Goho, la construction des centres de santé, les adductions d’eau villageoise, la valorisation du potentiel touristique et la modernisation du marché central. Il a également inscrit dans ses priorités, l’emploi des jeunes, la formation du personnel et le renforcement de la coopération décentralisée avec les villes partenaires. Pour que tous ces projets se concrétisent au grand bonheur de la population de la capitale, le nouveau Conseil communal a besoin du soutien de tout le monde. Blaise Ahanhanzo-Glèlè, le nouvel homme fort d’Abomey, a invité ses frères et sœurs à se réconcilier en faisant fi du passé pour construire ensemble l’avenir de la Commune.

  Zéphirin Toasségnitché

(Br Zou-Collines)