Spread the love

             On vous l’avait bien dit, c’est votre vieil oncle AGBAYA qui boit et s’imbibe de sodabi, mais apparemment c’est le yayisme qui se saoule et -hélas- c’est le peuple qui trinque. N’est-ce pas que c’est le docteur de TCHAOUROU qui, il y a bientôt un an, vous a annoncé que lui et ses gens ont ramassé sous une Table Ronde à Paris, plus de six mille milliards de francs CFA, et même que les bonnes dames avaient été invitées pratiquement à se rendre à l’aéroport avec des bassines ,pour aller accueillir le prince au retour de la farce, pour prendre leur part des six mille milliards ? C’est vrai qu’elles n’ont pas eu plus que leurs mille francs habituels quand elles sont mobilisées depuis tant d’années, pour acclamer les errances et ballades héliportées du prince.

 ... Mais là n’est pas le problème, c’est que YAYI et les siens viennent de reconnaître de façon formelle, que l’affaire de six mille milliards sous une table ronde était une aimable plaisanterie, en organisant un emprunt obligataire qui leur a rapporté un peu plus de cent milliards, et qu’ils ont soigneusement pris la peine de ne pas trop vanter, sauf une bien timorée et petite com… Sinon au moment où résolument YAYI est en campagne féroce dans le pays, inaugure des pompes et parle aux lampadaires à gogo, il était capable de décréter une journée fériée pour organiser une séance filmée en direct du dépouillement de toutes les souscriptions de l’emprunt obligataire. Aucune incongruité n’étant trop grande depuis peu. Mais le fait est qu’on ne peut organiser sérieusement un emprunt obligataire quand on prétend avoir trouvé au moins 6 mille milliards et que les Béninois attendent que le millionième de cette somme soit mobilisé… YAYI n’est pas à une mauvaise blague près, vous le savez mes bons neveux et nièces, et il est bien servi par l’amnésie collective et l’ignorance de la grande masse, dont il abuse allègrement en leur faisant croire que le fait qu’il se ballade en hélicoptère pour décoiffer leurs toits, est un signe de développement du pays. Depuis quelques jours, en campagne dans le Nord du pays, YAYI Boni se ballade avec un éventail de « roi quelque chose « , que le menuisier que les princes bariba ont fait roi à NIKKI, lui a donné à l’occasion de la dernière GAANI.

Pourtant devant les caméras sans rire, YAYI parle d’unité nationale, de cohésion sociale. En tout cas, les Béninois de la partie méridionale du Bénin ne se reconnaissent pas à travers son attribut de roi quelque chose de la Cour de NIKKI et il doit pousser la comédie jusqu’à, désormais dans les hameaux de DJIDJA, AGBANGNIZOUN et autres, avoir la recarde que le roi d’Abomey lui a donnée et arborer les sandales que le feu roi de Savalou lui a fait porter en le faisant prince de son royaume. YAYI est le Plus Grand Commun Diviseur (PGCD) de ce pays quand ses intérêts personnels l’exigent mais c’est lui qui vous prenant tous pour des idiots que vous paraissez, tient des discours soporifiques sur l’unité nationale qu’il ne conçoit qu’à son seul et unique service et dévotion…

Je vois l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toutes Behhh pour YAYI, il pense que tous les Béninois sont MEEHH

 Ne pleurez pas les enfants ….A la prochaine

 Votre Oncle AGBAYA