Spread the love
kiki
Didier Kiki est sorti par la petite porte

Le Béninois Didier Kiki prend la porte

L’athlète béninois, Didier Kiki, est déjà éliminé des Jeux olympiques 2016. Aligné dans la quatrième série du 200 m, au stade Maracana de Rio de Janeiro (Brésil), il a terminé 7è et dernier avec un chrono famélique de 22.27. Il n’est donc pas parvenu à battre son record personnel (22.01). Dans sa série, l’athlète de 21 ans a été devancé par Jose Carlos Herrera (1er en 20.29), Roberto Skyers (2è en 20.44), Jorge Vides (3è en 20.50), Tlotliso Leotlela (4è en 20.59), Eseosa Desalu (5è en 20.65) et Teray Smith (6è en 20.66). Didier Kiki sort de ces JO avec plein d’enseignements. En effet, il a sans doute compris qu’il a du chemin à faire s’il veut atteindre les sommets. L’athlète béninois ayant occupé la 76è et dernière position toutes séries confondues. Le meilleur des séries, le Canadien André De Grasse a réalisé un chrono de 20.09. L’écart entre les meilleurs de l’épreuve et Didier Kiki est donc trop grand.yarigo-nvo

Noélie Yarigo fait ses débuts ce jour

Après l’élimination de Kiki, il ne reste qu’un seul athlète béninois en lice désormais. Il s’agit de l’athlète Noélie Yarigo. La native de Matéri (30 ans) sera au départ du 800 m. Elle sera alignée dans la quatrième série en compagnie de Christina Hering, Halimah Nakaayi, Melissa Bishop, Marina Arzamasova, Habitam Alemu, Fatma El Sharnouby et Anita Hinriksdottir. Yarigo tentera surtout de battre son record personnel bloqué à 2.02.29.

E.A.B