Spread the love

Jocelyn Nenehidini2Jocelyn Nahama Nenehidini était l’invité de l’émission « Zone franche » du dimanche 23 décembre 2018. Ce membre fondateur de l’Union Progressiste est revenu sur les prérogatives de la Direction exécutive nationale du parti.

Quelles sont les bases sur lesquelles la Direction exécutive nationale du parti Progressiste a été mise en place ? C’est pour répondre à cette question que l’émission « Zone franche » a reçu Jocelyn Nahama Nenehidini, membre fondateur dudit parti. A l’en croire, le choix des 17 membres de la Direction exécutive nationale s’est fait sur concertation entre les différents responsables des partis qui se sont affiliés au parti de la mouvance. Mieux, l’invité a rappelé que la Direction exécutive nationale actuelle est provisoire puisque lors du congrès ordinaire du parti en décembre 2019, il sera installé une autre Direction exécutive nationale officielle. Dans son grand oral, il a indiqué que la formation de la direction n’a créé aucun grincement de dents comme le fait croire l’opinion publique. « L’équilibre des forces des partis qui ont participé à la création du parti est effectivement garanti », a-t-il déclaré. Au dire de Jocelyn Nahama Nenehidini, les membres installés ne gênent pas parce que ces instances sont transitoires. « En un an, s’il y a des jeunes qui peuvent séduire les militants, alors ils seront choisis dans les instances officielles. Si nous avons choisi des anciens, c’est pour s’assurer que nous avons une bonne direction », a-t-il confié. A la question des journalistes de savoir pourquoi le nombre de femmes est réduit, il a martelé que ce qui est important est que les deux nommées font le job. Selon le membre fondateur du parti Union progressiste, toute décision relative au parti est prise au sein de la Direction exécutive nationale et non par un individu quelconque. « Nous étions habitués à des partis qui ont des titres fonciers. Mais pour l’instant, ce sont les 17 qui accompagnent les prises des décisions. La décision est prise au sein de la Direction exécutive nationale et non par le chef de l’Etat », a-t-il précisé. Revenant sur ce qui l’a poussé à adhérer au parti Progressiste, Jocelyn Nahama Nenehidini a laissé entendre qu’il a choisi l’Union progressiste pour sa discipline et non par affinité. « L’idéologie de l’Union progressiste est la notre. Nous avons contribué au choix de cette idéologie.  Elle ne nous est pas imposée par qui que ce soit », a-t-il confié. A l’endroit de la jeunesse, il a indiqué que le parti sera une école. Ils auront à apprendre de la vieille génération. En outre, les jeunes auront la chance d’occuper des postes de responsabilité au moment venu. « Il y a des textes qui réglementent le mandat de chaque dirigeant. Dans nos textes, il est prévu que la Direction exécutive nationale soit élue au suffrage universel dans toutes les 77 Communes du Bénin. Elle sera installée lors du Congrès. Aucun dirigeant ne peut faire plus de trois mandats à la tête de  n’importe quelle instance du parti », a déclaré l’invité de Zone franche. Quant à la question du financement du parti, il a souligné que ce sont les membres eux-mêmes qui financent  le parti.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)