Spread the love

Joseph Djogbénou affirme n’avoir jamais reçu une invitation pour le débat contradictoire devant l’opposer à Bida Yousssoufou sur la télévision nationale, ce dimanche. Le président du parti « Alternative citoyenne » explique dans un post sur les réseaux sociaux,qu’il a été contacté par téléphone, le 18 mars dernier par un animateur de l’Ortb, l’invitant à un débat contradictoire sur la révision de la constitution. N’étant pas au Bénin, il a souhaité recevoir une invitation formelle ou un coup de fil de confirmation. Ce qui n’a jamais été fait.

Chers amis,
Le 18 mars 2015, j’arrive à Ouagadougou, à l’invitation du Barreau du Burkina Faso pour prononcer, le 19, la Conférence inaugurale des activités scientifiques de la rentrée solennelle et de la commémoration du vingt cinquième anniversaire de ce Barreau.
Le 20, l’un de mes collaborateurs m’informe qu’un animateur de la télévision nationale a tenté de me joindre par téléphone pour m’inviter à un débat avec mon collègue Joël AÏVO sur la révision de la Constitution. Je fis savoir que n’étant pas sur le territoire national, et n’étant pas assuré, même de retour, de pouvoir le faire, je ne pourrai répondre à l’invitation et qu’il fallait néanmoins la réitérer et la formaliser. Entre temps, j’ai fait solliciter Urbain AMEGBEDJI qui, heureusement, a accepté, éventuellement, de m’y remplacer.
A ce jour, je n’ai reçu aucune invitation formelle, aucune réitération d’une invitation téléphonique.
Faire un débat avec Bida ne me paraît pas une simple affaire de rime. Et ce ne sont pas mes idées sur le sujet qui sont difficiles à retrouver.
Je sais qu’avec la tentative d’ouverture à laquelle est astreinte la chaîne publique, on pourra espérer que la préparation des débats gagnera en professionnalisme.
Très belle fin de semaine à chacun.