Spread the love

CROIX-ROUGELa Maison des jeunes de la Commune des Aguégués a accueilli le jeudi 15 octobre 2015, la Journée mondiale du lavage des mains organisée par la Croix-Rouge Béninoise. La manifestation a regroupé les autorités administratives et sanitaires qui s’engagent autour des projets 3Fm diarrhée et Bencom Ebola, qui ont pour objectifs respectifs, la lutte contre la diarrhée des enfants de 0 à 5 ans et la prévention de la maladie à virus Ebola.

Les assises ont été ouvertes par Martine Zodehougan Agbota, présidente de la Croix-Rouge Béninoise. Elle a expliqué que la célébration de cette édition se justifie par le fait que la Croix-Rouge Béninoise entend donner de la visibilité à ses actions sur le territoire national. Pour elle, les populations, les écoliers et élèves peuvent éviter 75 % des maladies hydriques en se lavant régulièrement les mains avant de manger, après avoir mangé, avant et après les toilettes. Elle a été appuyée par le représentant de la Croix-Rouge néerlandaise, Thierry Desmons qui explique que le lavage des mains est le moyen le plus simple, le moins cher et le plus efficace pour prévenir ces maladies. Le coordonnateur national Santé de la Croix-Rouge Béninoise, Dr Derdone Gnonlonfoun, a, dans son message, présenté les projets 3Fm diarrhée et communication pour les bénéficiaires pour la prévention et le contrôle de la maladie à virus Ebola, grâce au lavage des mains à l’eau et au savon. Selon ce dernier, le projet 3Fm diarrhée est financé par les populations des Pays-Bas à travers une coopération entre la Croix-Rouge Béninoise et la Croix-Rouge néerlandaise. Ainsi, avec ce projet, il s’agira de travailler à réduire l’incidence de la diarrhée des enfants de 0 à 5 ans dans la commune des Aguégués. Le projet Bencom Ebola quant à lui est financé par l’Union européenne et appuyé par la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

 Thobias Gnansounou Rufino

(Br Ouémé-Plateau)