Spread the love

Asnib2Le 20 novembre de chaque année, la communauté internationale célèbre la Journée mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique (Jmia-2018). Au Bénin, l’Association nationale des industriels du Bénin (Asnib), prévoit plusieurs activités. Le président Dominique d’Almeida dans l’interview ci-dessous publiée, présente les enjeux de la célébration et le menu. Il en profite pour dévoiler les tenants et les aboutissants de l’Asnib dont la création remonte au 18 janvier 1979. Lire son interview.

Vous êtes à la tête d’un nouveau bureau élu en avril dernier pour diriger l’Asnib. Quels sont vos objectifs?

 A l’issue de la cérémonie de passation de charges qui s’est déroulée le 23 mai 2018 à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) et qui a consacré l’installation officielle du nouveau bureau exécutif, la nouvelle équipe s’est fixée 5 principaux objectifs, axés autour de la vision stratégique pour le mandat 2018-2021. La vision est de «contribuer efficacement au développement industriel au Bénin a l’horizon 2021».

 Quels sont les moyens dont dispose votre association pour atteindre cet objectif ?

Pour ce qui concerne les moyens dont l’Asnib dispose, je vous dirai que, le tout premier moyen dont nous disposons, c’est  d’abord la jeunesse qui caractérise le nouveau bureau composé de dix (10) membres avec une permanence assurée par un secrétariat Exécutif qui est au service des entreprises membres. Vous conviendrez avec moi, que l’association est composée de responsables d’entreprises industrielles qui sont souvent trop occupés. La décision du bureau de se doter d’un secrétariat exécutif vient pallier cette normale indisponibilité des membres et permet une participation de la représentation de l’Asnib à toutes les rencontres et réunions importantes pour la vie de l’association. Depuis l’installation du nouveau bureau donc, plus d’une quarantaine de comptes rendus de réunions, atelier, séminaires, … sont élaborés, rendus disponibles et diffusés aux membres.

En termes de moyens dont nous disposons pour la bonne marche de l’association, je dois vous dire que nous avons pu définir pour le mandat 2018-2021, une vision déclinée dans un plan d’actions stratégiques orientées sur le développement. Je  dois ajouter également, l’ensemble des solides partenariats que nous avons noués avec des Organisations, groupements et associations, des institutions et associations régionales et internationales, des foires salons et festivals nationaux internationaux.

En termes de moyens financiers dont dispose l’Asnib, la gestion de l’association est une activité non lucrative et s’exerce de façon complètement bénévole. Les membres n’y adhèrent pas pour avoir des dividendes. Vous savez que comme toutes associations comparatrices, les principales ressources de l’Asnib sont constituées jusque-là, des cotisations annuelles des sociétés industrielles membres.

Viennent ensuite les contributions ponctuelles des membres et des sympathisants au titre de participation et soutiens lors des organisations d’évènements inscrits au plan d’action de l’association.

 Le 20 novembre est célébrée, la Journée mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique (Jmia-2018).   Que prévoyez-vous à cet effet au Benin?

Effectivement, la communauté internationale célèbre le 20 novembre 2018 une journée consacrée au développement de l’industrialisation en Afrique. En effet,  dans le cadre de la dernière décennie internationale pour le développement de l’Afrique (1991-2000), l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies, dans sa résolution n° 44/23/1989 du 22 décembre 1989, a décrété le 20 novembre comme  Journée mondiale pour l’industrialisation de l’Afrique (Jmia). Cette journée vise à susciter l’engagement des décideurs et la mobilisation de l’appui international pour le développement industriel de l’Afrique.

Pour marquer la commémoration de l’édition de cette année, l’Asnib a prévu le déroulement d’un programme en deux volets :

Le 1er est l’organisation d’un débat télévisé dont la diffusion est prévue le jour retenu par la communauté internationale  à la Télévision nationale Ortb  et sur la Chaine de télévision privée Canal3 donc le mardi 20 novembre 2018

Le 2nd est l’organisation à Cotonou, d’un atelier sur la vision stratégique 2018-2021 pour l’industrialisation du Bénin qui rassemblera les décideurs institutionnels, les partenaires techniques et financiers et les organisations du secteur. Cet atelier initialement prévu pour le  mardi 20 novembre est reporté au jeudi 22 novembre 2018  suite à l’annonce de cette journée fériée en raison de la fête du Mahouloud. Ce sera à partir de 8H30, au lieu indiqué sur les cartes d’invitations (salle de conférences  « le sympatic » à Cotonou,  face  à la Caisse nationale d’épargne (Cne) Saint Michel.

Je voudrais toujours pouvoir compter sur la disponibilité de l’ensemble de nos invités, et notre secrétariat exécutif est à leur  entière disposition  pour toute information complémentaire aux contacts suivants : Email : asnib_cm@yahoo.fr  / asnib2018@gmail.com ou à notre Siège social : Immeuble de la pharmacie Saint – Jean face Unafrica  200 Boulevard Saint Michel, non loin du Hall Des Arts Tél +229 62816982 – +229 97648497  01BP20  Cotonou, République du Bénin.

 Un mot de fin pour clore cette interview ?

Je profite de cette occasion que vous m’offrez, pour lancer un appel à l’endroit de nos invités à l’atelier du jeudi 22 novembre 2018, notamment : nos diverses autorités  gouvernementales et institutionnelles, les Partenaires techniques et financiers (Ue, Fagace ….), les divers directeurs d’entreprises industrielles de notre pays et les divers intervenants programmés pour animer l’atelier. Je leur confirme la détermination du nouveau bureau à atteindre des objectifs visant véritablement à changer la façon de considérer l’industrie au Bénin et à accompagner les décideurs à donner à l’industrialisation, sa place parmi les déterminants de développement économique et social de notre pays. Je ne vais pas finir sans vous remercier et remercier toute la presse qui nous accompagne et qui nous accompagnera encore, je l’espère, dans nos efforts pour atteindre nos objectifs.

 Propos recueillis par AT