Spread the love
arbre-tchané
Bio Tchané, procédant au lancement du programme de reboisement intensif

La Commune d’Allada a abrité hier jeudi 1er juin 2017, les manifestations officielles de la 33ème Journée nationale de l’arbre (Jna). Occasion pour le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, de mettre officiellement sous terre, le premier plant. Une cérémonie fort simple marquée par le lancement du programme de reboisement intensif (Pri).

5.000 espèces végétales composées de Gmélina et de Teck ont été mises en terre sur un domaine de cinq (05) hectares appartenant à un planteur privé à Tandahota dans la commune d’Allada. Pour marquer d’un sceau indélébile cet événement, plusieurs autorités politico-administratives, élus locaux, acteurs de la société civile ainsi que le personnel militaire et paramilitaire ont effectué le déplacement sur le site retenu à cet effet. Selon le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato, la trilogie du thème de cette édition, «Arbre, énergie et économie verte», est au cœur du Programme de reboisement intensif (Pri), mais aussi en cohérence avec deux des trois piliers du Programme d’actions du gouvernement (Pag), notamment, le pilier deux (02) qui concerne la transformation structurelle de l’économie et le pilier trois (03), l’amélioration des conditions de vie des populations. Jean-Claude Codjia, préfet du département de l’Atlantique, soutient que le thème de cette journée est très évocateur, avant de préciser, qu’il s’agit d’une volonté manifeste du gouvernement du président Patrice Talon de restaurer des stocks de bois d’œuvre et de stabiliser les sols érodés par des activités agricoles, d’élevage ou par la déforestation. Par ailleurs, des lettres de félicitation ont été remises à certains opérateurs du secteur forestier en vue de les encourager à mieux faire. Pour le porte-parole des récipiendaires, Fadi Hijazi, la protection des forêts et le renforcement de la politique nationale de reboisement devraient permettre aux agents et exploitants forestiers de mieux soutenir la création de projets intégrateurs aptes à mieux faire face aux défis de l’environnement, de la croissance et de l’emploi. Après le lancement de la 33ème Jna, le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato, a visité la forêt de Massi.
 
Odi I. Aïtchédji
(Coll)