Spread the love

eliasComme il est de coutume, le Bénin célèbre le 8 décembre de chaque année la journée nationale de lutte contre la corruption. Cette année, elle est à sa 13é édition et  se tiendra le lundi 10 décembre prochain à Cotonou. L’annonce a été faite ce mercredi 05 décembre 2018 à la faveur d’une conférence de presse animé par Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) et ses collaborateurs.

«  Jeunesse engagée dans la lutte contre la corruption au Bénin ». C’est le thème retenu au plan national dans le cadre de la 13e édition de la journée nationale de lutte contre la corruption. L’évènement sera conjointement présidé par le ministre de la jeunesse, Oswald Homéky et l’Autorité nationale de lutte contre la corruption. L’objectif global de cette célébration est d’engager durablement les jeunes dans la lutte contre la corruption en vue d’amorcer à terme un recul de ce fléau au Bénin. De façon spécifique, il s’agira d’appeler l’attention des jeunes sur la nécessité de s’engager dans la lutte durable contre la corruption au Bénin ; de mettre en exergue certaines initiatives de jeunes  en matière de lutte contre la corruption ; d’améliorer la collaboration entre l’Anlc et les organisations de jeunes actives  dans la promotion de la bonne gouvernance en général et particulièrement dans la lutte contre la corruption au Bénin et enfin de mobiliser les différents acteurs autour de la nécessité de travailler en synergie pour le recul de la corruption au Bénin. Dans le cadre de l’organisation, il est retenu une stratégie d’intervention basée sur une approche inclusive en vue de mettre ensemble et d’impliquer plusieurs acteurs. Ainsi comme acteurs, nous avons les organisations de la société civile comme le Fonac, Alcrer, Social Watch, Nouvelles éthique et surtout les organisations de jeunes actives dans la promotion de bonne gouvernance  et la lutte contre la corruption. Deux communications marqueront les activités de la journée. Elles auront pour thèmes : «  Les méfaits de la corruption sur la jeunesse et les initiatives de jeunes en matière de lutte contre la corruption  au Bénin «  d’une part et « les stratégies efficaces de lutte contre la corruption  mises en œuvre par des jeunes dans certains pays du continent africain » d’autre part. La parole sera donnée aux jeunes pour animer l’une des communications, passer des messages d’engagement et sensibiliser leurs pairs à travers des sketchs, poèmes. Les manifestations vont se dérouler dans la grande salle de conférence de la Direction Générale des Impôts (Dgi), à Cotonou.

Léonce Adjévi