Spread the love
polio-vaccinLa Journée nationale de vaccination démarre ce jour au Bénin. Du 21 au 23 avril 2017, le vaccin contre la poliomyélite sera administré aux enfants de zéro à cinq (5) ans. Le premier passage de la campagne va être couplé avec l’administration de la vitamine A aux enfants de moins de 5 ans. En effet, la  lutte contre le virus polio sauvage a commencé au Bénin, il y a 22 ans. La 22ème  édition de la Journée nationale de vaccination a donc pour but d’amener tous les parents d’enfants de moins de 5 ans à prendre la décision de faire vacciner leurs enfants au cours de ce premier passage. C’est ce qu’a déclaré Justine Dandjinou, chef division information, éducation et communication, à la Direction départementale de la santé de l’Ouémé, lors d’un briefing avec les hommes des médias. En prélude à cette journée de vaccination, la vitamine A sera également administrée a tous les enfants de 6 mois a 5 ans. Rappelons que la vitamine A assure une bonne croissance aux enfants, lutte contre la cécité et renforce l’immunité et lutte contre les infections virales qui touchent les enfants de cette tranche d’âge. Avec les efforts inlassables du gouvernement et des partenaires techniques et financiers, notamment l’Unicef, le fléau du virus polio sauvage ne dite plus sa loi au Bénin, depuis 2015. Rappelons que dans les pays où sévit ce virus, 5 à 10% des enfants passent de vie à trépas en cas d’atteinte des muscles respiratoires. C’est pourquoi, de façon spécifique, la lutte vise, dans tout le pays, à diminuer la proportion des parents qui doivent vacciner leurs enfants de  95% à 100%. Ce qui va permettre de réduire à 0% les cas de polio au Bénin. « Le vaccin est efficace et sans effet secondaire », prévient Justine Dandjinou pour rassurer la population. Elle est soutenue par le Docteur Lawalé Thierry, chef service de la mère et de l’enfant, à la direction départementale de la santé de l’Ouémé.
 
Wadjoud Alokpo
(stag)