Spread the love

anpgrh72h après son démarrage, l’édition 2017 des Journées nationales des ressources humaines a clôturé ses travaux à l’Hôtel le Diplomate, Golden tulip à Cotonou. Les participants venus de la France, la Belgique, du Togo, du  Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du  Bénin entre autres, ont travaillé à rehausser l’image de marque des gestionnaires des ressources humaines, afin de  mieux les positionner dans les entreprises. En effet, pas assez souvent connus, et parfois relégués à tort au second plan dans les organisations, le rôle et l’efficacité des gestionnaires des ressources humaines gagneraient à être mieux connus. C’est du moins ce qui ressort des travaux de l’édition 2017 des Journées nationales des ressources humaines organisées à Cotonou. D’ailleurs, à l’issue des échanges meublés autour de six communications et cinq témoignages de personnes ressources, les participants ont beaucoup appris. Principal partenaire de l’évènement, le représentant du  Projet d’appui aux organisations béninoises par le renforcement des compétences des ressources humaines (Paorc) de la Coopération technique belge (Ctb) a indiqué son sentiment de satisfaction. Hervé Corbel, a ensuite  fait passer trois  messages. Il a d’abord invité les participants à poursuivre les recherches et compléter les enseignements acquis. Le représentant de la coopération belge  a aussi salué l’Anpgrh pour la réussite de l’évènement. Pour lui, il est essentiel de maintenir la dynamique créée autour du cadre d’échange et de réseau formalisés. Pour finir, il a invité les pouvoirs publics à  aider à la diffusion et la mise en pratique des recommandations. Pour sa part, la présidente de l’Anpgrh, Edwige Adohinzin Hountondji, n’a pas caché sa joie, car « ses attentes ont été comblées » à l’issue des trois jours de travaux. Isbath Djaboutouboutou, Secrétaire générale du ministère de la Fonction publique, quant à elle, a exhorté à une capitalisation  des bonnes pratiques recommandées. « L’individu est le principal contributeur  au succès des entreprises », a-t-elle déclaré. Avant d’indiquer la détermination du gouvernement à accompagner l’association pour ses actions futures.

W.N