Spread the love

union-fait-la-nationL’Union fait la Nation (Un) enregistre de nouveaux adhérents. Les leaders de l’opposition de la commune de Kétou ont exprimé leur appartenance à l’Alliance. C’était au cours d’un déjeuner organisé par le député Antoine Idji Kolawolé (photo) à son domicile à Abomey-Calavi hier dimanche 1er juillet 2018.

Des têtes de pont de l’opposition de la Commune de Kétou ont rejoint l’Union fait la Nation. La diplomatie discrète du député Antoine Idji Kolawolé a sans doute payé. Tout naturellement, ces leaders influents assez critiques par le passé à l’endroit du gouvernement ont fini par accepter d’épouser la vision du régime soutenue par l’Union fait la Nation. Ce déjeuner qui s’est déroulé gai et convivial a enregistré la présence du Préfet du Plateau, de Pascal Agbokpongbé, ancien directeur de cabinet du président Idji, du suppléant de Séfou Fagbohoun, des leaders d’opinion, d’une quinzaine de conseillers sur les 25 que compte Kétou, des élus locaux, des représentants des jeunes et des femmes, sans oublier les notables. C’était également l’occasion pour eux, d’échanger sur les stratégies à mettre en place pour une victoire certaine lors des prochaines échéances électorales. Le président Antoine Idji Kolawolé a aussi profité de l’opportunité pour sensibiliser ses hôtes sur les réformes initiées par le président Patrice Talon afin de mettre définitivement le pays sur les rails du développement.  En cela, il a dévoilé les projets inscrits au Programme d’actions du gouvernement (Pag) en faveur de la commune de Kétou pour la sortir de sa léthargie. Pour ce faire, il les a invités à être les porte-paroles du Chantre du Nouveau départ auprès de leurs frères et sœurs. Désormais, ils sont investis pour aller semer à Kétou la bonne nouvelle : la renaissance du Plateau.

AT