Spread the love

18034310_1318979664855973_2680294167914877807_nLe directeur de cabinet du ministre de la santé, Lucien Toko a officiellement lacé ce jeudi 20 avril dans la ville de Parakou, la 22e édition des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite. Couplée avec la distribution de vitamine A, elle se déroulera du 21 au 23 avril sur toute l’étendue du territoire national. A cet effet, les agents vaccinateurs sélectionnés et formés passeront dans les ménages pour administrer le vaccin anti polio par voie orale à tous les enfants de 0 à 5 ans, ainsi que la vitamine A à ceux de 06 à 59 mois. A l’occasion, Lucien Toko a précisé le cadre dans lequel s’inscrivent ces journées nationales de vaccination. A l’en croire, c’est pour une veille permanente contre le polio virus. « Dans la mesure où le poliovirus continue de circuler dans le monde et dans la sous région, aucun pays ne peut se permettre de baisser la garde dans la lutte. C’est pourquoi le Bénin poursuit la tradition en procédant au lancement national des journées nationales de vaccination 2017 » a-t-il justifié. Dans sa prise de parole le représentant résidant de l’OMS au Bénin, a salué les progrès réalisés par le Bénin dans ce secteur depuis 2009. Cependant, il a exhorté à la vigilance. « Le Bénin ne doit pas baisser la garde, car le pays n’est pas épargné d’une importation de cas en provenance du voisin de l’est qui demeure un pays endémique »a-t-il ajouté.