Spread the love
Yayi arrache les libertés
Yayi arrache les libertés

La coalition née entre le Parti du Renouveau Démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji et la Renaissance du Bénin de Léhady Soglo, autour de la candidature de Lionel Zinsou des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) en vue des élections présidentielles du 28 février prochain n’a pas laissée indifférent la convention patriotique des forces de gauche (Cpfg). Constituée du Pcb, Cdp, Psd-bélier, Cstb, fesyntra-finances, Unseb, Unapeeb, Anadec, Odhp, Ccumab, Cpcm, Mflpp, elle s’insurge contre cette alliance qu’elle qualifie de recolonisation et de désastre. C’est à la faveur d’une déclaration le mercredi 13 janvier 2016. (Lire ci-dessous l’intégralité de la déclaration).
CONVENTION PATRIOTIQUE DES FORCES DE GAUCHE (CPFG)
PCB, CDP, PSD-Bélier, CSTB, FESYNTRA-Finances, UNSEB, UNAPEEB, ANADEC, ODHP, CCUMAB, CPCM, MFLPP
Travailleurs, jeunes, peuples du Bénin !
HOUNGBEDJI Adrien du PRD, Léhady SOGLO de la RB, à la suite de YAYI Boni plongent notre pays dans l’aventure de la recolonisation et du désastre. La rumeur circulait depuis quelques jours et dans certains milieux. Certains citoyens n’osaient y croire. La population dans son ensemble était loin de s’en douter : que le PRD et la RB balancent dans le camp de YAYI Boni. Ils sont désormais ensemble pour réaliser le slogan si cher aux barons FCBE, destructeurs de ce pays « après nous, c‘est nous ».
Cette coalition FCBE – PRD – RB, c’est désormais la volonté coalisée d’effacer et d’enterrer les nombreux crimes politiques et économiques : ICC-services, CEN-SAD, avion présidentiel, Maria-gléta, machines agricoles, PPEA II, siège de l’Assemblée Nationale, etc. Avec cette coalition funeste, adieu l’éclaircissement des crimes politiques tels, DANGNIVO, dame SOHOUDJI et autres. Avec cette coalition, c’est la poursuite des concours frauduleux et autres crimes qui ont jalonné ces 10 ans de pouvoir de YAYI Boni. Autrement dit, avec cette funeste coalition, vive le règne de l’impunité. Avec cette coalition, si son objectif est atteint, c’est la porte ouverte à la recolonisation de notre pays et toutes ses conséquences : mise à mort de nos us et coutumes positives ; ce sera une double victoire française sur les Béhanzin, Bio Guera, Kaba, Kpoyinzoun, Toffa. Avec cette coalition, c’est la super domination des groupes BOLLORE, CASTEL, TOTAL, AREVA, BOUYGUES, … sur notre sol, le renforcement du FCFA. C’est la porte ouverte à l’occupation militaire de notre pays par les troupes françaises et une base d’agression contre le peuple voisin nigérian. C’est la tentative de mise à mort de tout patriotisme.
C’est pour cela que, peuples du Bénin, de Porto-Novo à Natitingou, d’Abomey à Malanville, vous n’osiez croire, vous vous refusiez à croire en la possibilité de cette collusion de vos dirigeants avec YAYI pour livrer le Bénin. Vous vouliez croire jusqu’au bout qu’ils gardent encore un brin de patriotisme pour résister et sauver la patrie. Il faut se rendre à l’évidence que l’on s’est largement trompé, car le chat, même envoyé en Europe reviendra toujours avec « mianwoun.» C’est pour cela que depuis hier, surpris et horrifiés, vous exhalez murmures, nausées et colères. Et c’est normal !
Chers compatriotes,
La classe politique dirigeante de ce pays, la haute bourgeoisie béninoise vient de confirmer qu’elle est une fabrication de la FrançAfrique et entièrement inféodée à elle. Que toutes les grandes décisions prises par elle dans notre pays sont dictées de l’Elysée. Les HOUNGBEDJI et consorts sont connus pour leur appartenance à la FrançAfrique selon l’aveu d’un Jacques Foccart et ils ne peuvent pas, ils n’ont pas l’étoffe pour résister aux injonctions et aux pressions des HOLLANDE, FABIUS, etc.
Béninoises, Béninois,
Nous vous disons, vous avez raison de vous fâcher ! Levez-vous ! L’heure est grave ! Cette alliance est un crime de haute trahison contre l’intérêt supérieur de notre Bénin. Montrons leur que si eux, les dirigeants ont vendu leur âme au diable, si eux, n’ont pas de ‘’couilles’’, il y a encore des hommes au Bénin, des amazones au Bénin. Que tous ceux qui se retrouvent dans le large front anti colonialiste qui s’exprime déjà, se lèvent pour sauver la patrie. Levons-nous donc pour barrer la voie à l’agresseur colonial qui vient souiller les tombes de nos illustres héros vaincus par ces mêmes colons français, il y a plus d’un siècle. Levons-nous pour dire non à la reconquête coloniale de notre patrie.
Non à la FrançAfrique ! Non à Lionel ZINSOU ! Rien de bon pour le peuple ne sortira de la prochaine élection présidentielle ! Suffit les élections à coup de distribution d’argent et de fraudes ! Allons partout manifester notre refus de ce schéma Waxala ! Allons sauver la patrie ! Vive les états généraux du peuple pour refonder le pays !

Cotonou, le 13 janvier 2016
Pour la Convention Patriotique des Forces de Gauche,
Le Président,
Philippe NOUDJENOUME