Spread the love

Assemblée_nationaleLa conférence des présidents de l’Assemblée nationale a retenu dans l’après-midi de ce mardi 3 mars 2015, la date du 10 mars 2015, pour la tenue de la première session extraordinaire de l’année 2015. A l’ordre du jour, d’important points dont la désignation des représentants du parlement dans les bureaux de vote.

Les députés retournent au palais des gouverneurs pour statuer pendant les deux semaines que durera cette session extraordinaire, sur la désignation des représentants du parlement dans les bureaux de vote, conformément aux exigences du code électoral. Ainsi donc, plus personne n’a de souci à se faire quant à cette désignation surtout qu’au niveau de la commission des lois, le grand travail a été déjà fait et n’attend que sa programmation en plénière. Les députés auront également à examiner certaines ratifications demandées par le gouvernement avant de s’occuper enfin d’un article du code électoral sur les élections municipales, communales et locales. Selon les indiscrétions, les députés estiment que cet article qui stipule que les élus municipaux, communaux et locaux doivent savoir écrire, lire et parler le français avant d’être candidat à ces élections est une discrimination. Car, ce qui n’est pas le cas pour les législatives ne pourrait l’être pour les municipales.

T G R (Br Ouémé/Plateau