Spread the love

uac-de-faceC’était ce matin au cours d’une cérémonie qui a réuni à l’amphithéâtre Idriss Deby Itno d’Abomey-Calavi étudiants et enseignants de l’entité. La FASHS est l’une des deux entités issue de l’éclatement de l’ex faculté des lettres arts et sciences humaines. Une décision gouvernementale dont l’objectif est d’offrir de meilleures conditions de travail aux apprenants et aux  enseignants. Le  vice-recteur de l’université d’Abomey-calavi chargé des affaires académiques Maxime da Cruz fait savoir que la création de la FASHS est un soulagement pour l’équipe rectorale. Les conditions d’études dans les facultés à l’UAC, notamment le flux élevé des apprenants ne répondent donc pas toujours aux exigences du LMD. C’est pourquoi la scission de l’ancienne FLASH contribuera certainement à l’amélioration de la qualité de l’enseignement dans cette faculté a poursuivi Maxime da Cruz. Les sciences sociales au service du développement, c’est le thème de la conférence inaugurale animée par Albert Tingbé Azalou, professeur titulaire des universités Camès. Et il faut rappeler que la FASHS contient 5 départements et est dirigée par le professeur Odile Dossou Guèdègbe. Elle a pour vice doyen, Docteur Monique Ouassa Kouaro.

Marcus Koudjènoumè