Spread the love
Le Président de la Haac Adam Boni Tessi
Le Président de la Haac Adam Boni Tessi

La nouvelle de suspension du quotidien ‘’La Nouvelle Tribune’’ est tombée dans la soirée de ce mercredi 23 mai 2018. Dans la lettre de suspension signée du président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) envoyé  à Vincent Folly, directeur de publication du journal, il est notifié dans l’article 1er que : « le quotidien’ La Nouvelle Tribune’’ a violé le code de l’information et de la communication en République du Bénin et le code de déontologie de la presse béninoise. En conséquence, ses publications sont suspendues jusqu’à nouvel ordre ». Il s’agit d’une décision qui a pris effet à partir de ce mercredi 23 mai 2018. Une décision que conteste Vincent Folly. Il entend user des voies légales pour faire valoir ses droits. Plusieurs articles du journal sont incriminés. Selon Adam Boni Tessi, président de la Haac, ‘’La Nouvelle Tribune’’ s’est engagée depuis quelques mois « dans un registre injurieux, outrageant, attentatoire à la vie privée du chef de l’Etat sur la base d’un champ lexical dévalorisant, foulant ainsi aux pieds les principes élémentaires de la profession du journalisme ». Entre autres publications retenues par l’autorité de régulation des médias, nous avons celle du 18 janvier 2018 : présentation des vœux ou l’aveu de l’échec du patron Talon à la tête de l’État béninois, celle du 2 février : Le gouvernement de la rupture dans la gabegie ou encore celle du 21 février 2018 : L’intention de rwansaïsation du Bénin ne prospérera pas ; ici c’est le Bénin ! Pour se conformer à la décision de la Haac, le journal dans sa parution de ce ce mercredi 23 mai 2018 à juste publié la décision tout en invitant ses lecteurs  et ses annonceurs à la patience. Ci dessous la lettre de suspension.

Marcus Koudjènoumè

1

2.3456