Spread the love

evelyne-da-silvaEvelyne da Silva était hier jeudi 28 août à la prison civile d’Abomey. Accompagnée par les membres de son cabinet, la ministre de la Justice est allée s’imprégner des difficultés que rencontrent les détenus de cette prison.

C’est par le recensement des doléances que la visite de la ministre de la justice a démarré à la prison civile d’Abomey. L’honneur est donc revenu en premier lieu au régisseur de la prison civile d’Abomey, le major Louis Houndonougbo d’exposer à Evelyne da Silva les problèmes qui minent ce milieu carcéral. Selon ses dires, la maison souffre d’un manque criard de moyens roulants, de produits pharmaceutiques et de matériels d’entretien. Ces propos ont été appuyés par le porte parole des détenus de la prison civile d’Abomey. Ce dernier a demandé à la ministre de la justice d’améliorer leurs conditions carcérales. Il a mis l’accent sur l’exiguïté des cellules qui comptent plus de prisonniers que prévu, le manque d’eau et le manque de fosses d’aisance.

La condition carcérale des femmes n’a pas été omise par le porte-parole. Les doléances de ces pénitenciers ont reçu un écho favorable de la part de la ministre Evelyne da Silva. Celle-ci a promis tout mettre en œuvre pour régler au mieux les problèmes soulevés.

Judith Rolande Capo-Chichi