Spread the love

perquisition-domicile-lehady-soglo-660x400L’opération contrôle d’assurance automobile déclenchée depuis ce lundi 3 décembre 2018 par la police républicaine suit son cours sur l’ensemble du territoire national.

A Cotonou et précisément au Carrefour Dégakon dans la matinée de ce mardi 4 décembre 2018 aux environs de 10h10, la circulation est plutôt fluide. De part et d’autre de la voie : des agents de la police républicaine procèdent à l’opération de contrôle d’assurance automobile. Ces hommes en uniforme avec des sifflets à la bouche, vont sur la chaussée, via des signes de la main connus de tous ralentissent la circulation et prient les automobilistes de s’arrêter. Alors, ceux-ci obtempèrent. Les agents s’approchent d’eux et leur demandent de sortir leurs livrets de bords. Après vérification, les automobilistes reprennent le chemin. Pendant près d’une demi-heure passée à ce carrefour, plus d’une dizaine de voitures ont été  contrôlés. Même constat aux carrefours Sobébra et Abattoir où les agents de la police sont présents et procèdent au contrôle. Pour la vingtaine de minutes passée au niveau de ses trois postes sillonnés, aucun véhicule n’est tombé dans la nasse de la police républicaine pour défaut d’assurance. Lors de son point de presse annonçant le démarrage de ladite opération, le porte-parole de la police républicaine, le colonel Pascal Odéloui indiquait qu’il s’agit d’un contrôle de routine dans le cadre de la sécurité routière avec pour objectif la défense des victimes des accidents de circulation. « Ces derniers jours, les véhicules impliqués dans les accidents de la circulation sont pour la plupart dépourvus de police d’assurance », avait souligné le colonel tout en précisant que cette situation rend difficile la prise en charge des victimes d’accident de circulation.

Marcus Koudjènoumè