Spread the love

talon23Le premier discours sur l’état de la Nation prononcé par  le  chef de l’Etat Patrice Talon devant la représentation nationale était très attendu, d’autant plus que l’exercice tombe dans un contexte où la pression du peuple monte chaque jour au même titre que les critiques acerbes. En clair, avant de s’adresser hier aux députés, le président de la République avait conscience de ce que ruminent ou expriment les Béninois à son endroit. Et c’est là où, il faut s’intéresser à la teneur du discours pour savoir si, Patrice Talon a livré un devoir inachevé ou s’il est allé à l’hors sujet. Sans se tromper, on a pu identifier des passages du discours qui révèlent que le chef de l’Etat sait écouter et est à l’écoute du peuple. Quelques morceaux choisis : « Aujourd’hui encore notre pays va mal, je le concède volontiers… », « Je lis l’inquiétude dans les regards de mes compatriotes et j’entends les critiques souvent acerbes qui sont faites ….», « En dépit d’un retour des coupures d’électricité inhérent à certains travaux de rénovation en cours, la situation s’est nettement améliorée …», « Je sais combien les populations sont impatientes, voire critiques par rapport à la situation de précarité dans laquelle vit une grande partie de notre jeunesse. Je ne puis m’en satisfaire….». Comme l’on peut s’en rendre compte, il n’est pas sourd aux souffrances des populations et se préoccupe de  la situation actuelle du pays. Pour dissiper les craintes justifiées du peuple, le président de la République s’est servi de la Tribune de l’Hémicycle pour demander de lui donner du temps et de lui faire confiance. « Le diagnostic est fait, les  remèdes sont identifiés et la machine  est en voie  d’être relancée. Si ma démarche est comprise, il nous faudra un  peu de patience… », a-t-il ajouté. Ici, il s’agit de lui accorder un peu de temps afin que les effets des réformes engagées commencent par se faire sentir. Pour mieux traduire cette foi en ce qu’il fait, le chef de l’Etat rassure : « L’année 2017 qui s’annonce sous de bons auspices, marquera le début visible de cette transformation…», tel est le vœu  du père de la Nation à quelques jours du nouvel an. Après avoir entendu tout ceci, une question se pose : est-ce que Patrice Talon a finalement comblé les attentes ?  Pour la plupart de ceux qui l’ont suivi, ils garderont à l’esprit beaucoup de notes de sincérité, de conviction, de foi, de courage, de volonté et d’humilité.  Il a lancé un appel pressant à tous les fils du pays afin qu’ils puissent se joindre à l’œuvre  de reconstruction du pays.

FN