Spread the love

ajavon-relaxeSébastien Ajavon et ses trois employés en garde à vue depuis huit jours dans le dossier de 18 kilogrammes de cocaïne retrouvés  dans l’un des conteneurs appartenant à la société Comon Sa, ont recouvré leur liberté tard dans la soirée de ce vendredi 4 novembre 2016.  Au terme d’une comparution directe qui a duré toute la journée,  le juge a estimé que les enquêtes s’étaient montrées infructueuses à cette étape de la procédure ; le ministère public ayant requis au terme de sa plaidoirie 10 ans d’emprisonnement ferme contre les 4 hommes. Toutefois, le juge a recommandé la poursuite des enquêtes afin que la lumière soit faite sur ce dossier. De blanc vêtu, à bord de sa voiture 4×4, l’homme d’affaire a quitté le tribunal de première instance de Cotonou, devant lequel l’attendait des centaines de ses partisans dont certains ont été convoyés depuis l’intérieur du pays.  Dans une liesse populaire, Sébastien Ajavon s’est rendu directement à l’église Saint Michel de Cotonou où une messe improvisée a été tenue.