Spread the love
augustin
Augustin Ahouanvoébla

L’aspect ségrégationniste et restrictif que présentent les articles 393 et 425 du code électoral selon certains députés dont l’honorable Augustin Ahouanvoébla , fera l’objet d’un examen ce jour à l’hémicycle.

Les dispositions des articles 393 et 425 du code régissant les conditions de candidatures aux élections communales, municipales et locales ne semblent pas satisfaire les députés concernés. Ils jugent ces dispositions ségrégationnistes et restrictives. Les parlementaires statueront sur le dossier et jugeront de la pertinence des propositions des députés. Les parlementaires débattront également en cours de session du dossier relatif à la désignation de leurs représentants dans les postes de vote. Pour garantir la crédibilité et la sincérité du scrutin du 26 avril prochain, au total 26 226 représentants de parlementaires seront nommément connus. A environ 40 jours des législatives prévues pour le 26 Avril prochain, le débat est devenu urgent. Ceci pour répondre aux exigences du code électoral qui prévoit en son article 76 que les membres du poste de vote devront être composés d’un président, de deux accesseurs, d’un représentant de la majorité parlementaire et d’un représentant de la minorité parlementaire, tous inscrits sur la liste électorale de la commune.

Inès Zounnon