Spread the love

fremond-olivierAfin de finaliser les travaux d’assainissement à travers le Pugemu, la banque mondiale a accordé hier mercredi 23 juin 2015 à notre pays un accord de crédit de 20 milliards de FCFA. La signature de l’accord de prêt s’est passée entre le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des finances et le représentant résident de la banque mondiale, en présence des ministres de l’urbanisme et celui de la décentralisation.

 Le dernier virage du Projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain (Pugemu) vient d’être amorcé. C’est à travers la signature de l’accord de crédit qui s’évalue à 20 milliards de francs CFA après un premier acte posé par l’institution les années passées. Pour Olivier Fremond, représentant résident de la banque mondiale, l’institution a approuvé la requête du gouvernement Béninois parce qu’elle «  a noté avec satisfaction plusieurs grandes réalisations au cours des trois dernières années de mise en œuvre du Pugéma ». Et, c’est fort de cela que la banque mondiale a répondu à nouveau à la demande du gouvernement à travers l’accord du deuxième fonds additionnel. Le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des finances Komi Koutché a, au nom du gouvernement et du peuple béninois remercié la banque mondiale et a souligné l’importance du Pugému surtout pendant ces périodes d’inondations. Il a ensuite rassuré le représentant résident de l’institution de l’exécution rigoureuse de cet accord.

Judith Rolande Capo-Chichi