Spread the love
Philippe-Noudjènoumè, le premier secrétaire du Parti communiste  béninois
Philippe-Noudjènoumè, le premier secrétaire du Parti communiste béninois

En cette veille des joutes électorale, l’alliance pour une nouvelle gouvernance sensibilise la population sur son plan d’action. Les membres de cette coalition étaient face à la presse ce jeudi 26 Mars 2015 au siège du PCB à gbèdégbé. En un premier temps, ils ont fait l’état des lieux de la précampagne électorale au Bénin ; ensuite ils exposé leur plan d’action pour les législatives d’avril 2015. Un programme mis en plaquette et qui comporte plusieurs propositions sur les plans socio politiques et économiques du bénin. L’ANG compte faire de son principal cheval de bataille l’adoption d’une loi portant interdiction de la transhumance politique au parlement et œuvrer pour que le parlement ne soit plus le refuge des repris de justice. La question des fraudes observées au cours des élections n’a pas été occultée. Jean Kocou ZOUNNON porte parole de l’ANG à mis un assent particulier sur le sujet et à exhorter les populations à une veille citoyenne. Dans cette lancé, le président de cette coalition à adressé une correspondance à la CENA en date du 25 Mars 2015. La quelle correspondance invite l’institution en charge de l’organisation des élections à rassurer l’opinion publique en procédant à la publication par large voie de presse des noms des imprimeries et entreprises adjudicatrices des contrats de fourniture des bulletins uniques et des tampons de vote ; la numérotation des bulletin de vote pour en assurer la traçabilité. Ceci pour minimiser la chance de fraude au cours des prochaines élections, notamment lutter contre les fabricants et distributeur de bulletins unique pré-estampillés. Jean Kocou ZOUNNON est revenues sur ces mesures technique qui selon lui aiderait à mieux situer les responsabilités en cas de fraude. Rappelons que ce point de presse fait suite à celui tenu par le président de l’ANG le 12Mars dernier où Philippe NOUDJENOUME à présenté aux hommes des médias le dit programme

 

                                                                       Angèle Zounhin Toboula