Spread the love
histoire-de-mon-pays
Jean-Michel Abimbola a reconnu les mérites de Jean Pliya

Quelques jours après son inhumation, le dernier ouvrage de Jean Pliya a été présenté le lundi 1er juin 2015 au Bénin royal hôtel à Cotonou. Un lancement à titre posthume qui s’est transformé en une cérémonie d’hommage à l’illustre disparu. Plus qu’une production littéraire, « L’histoire de mon pays, le Bénin » est un héritage que Jean Pliya a légué aux Béninois.

« L’histoire de mon pays, le Bénin », est une nouvelle édition totalement revue et corrigée, avec un design moderne, des photos toutes en couleur et un hommage à l’Abbé André Quenum. Les 196 pages contiennent 153 leçons d’histoires politiques, sociales et politiques. Dans la rédaction de cet ouvrage, Jean Pliya a collaboré avec deux imminents professeurs. Il s’agit d’Anasthase Houéto et Sébastien Sotindjo qui ont tenu à honorer de leur présence, cette cérémonie de lancement. Très attaché à ses racines, Jean Pliya aurait voulu vivre lui-même cette cérémonie de présentation de son ouvrage « L’histoire de mon pays, le Bénin », mais Dieu en a décidé autrement. Jean Pliya avait programmé cette présentation pour le Lundi de Pentecôte mais il a tiré sa révérence le jour de l’Ascension. C’est à travers la diffusion des séquences audiovisuelles des apparitions publiques de Jean Pliya que la cérémonie de lancement a démarré. Dénommée « 10 mn de paroles à Jean Pliya », cette séquence a permis à l’assistance de redécouvrir l’homme dans ses actions. Présentant l’ouvrage « L’histoire de mon pays, le Bénin », le directeur des Editions La Croix, l’Abbé Crépin Acakpovi a précisé qu’il a pris connaissance du projet de publication en février dernier après le décès de l’abbé André Quenum. C’est un projet que l’Abbé Quenum a piloté avec Jean Pliya avant son décès. « Cette collaboration entre les deux hommes, tous décédés aura été très fructueuse », a-t-il ajouté. L’histoire de mon pays, le Bénin » est un livre d’histoire, une nouvelle édition revue et corrigée de Jean Pliya. Cet ouvrage est publié à un moment où nos écoles et universités sont dépourvues des livres de référence en histoire. A en croire les propos de l’Abbé Acakpovi, l’ouvrage comblera sans doute, le vide des manuels authentiques d’histoire dans les écoles. Il met la lumière sur les faits qui ont marqué l’histoire du Bénin. Témoignant son admiration pour l’œuvre et son auteur, le ministre de la Culture, Jean-Michel Abimbola a confié que c’est un document de référence au-delà de nos frontières. « «Jean Pliya a tout mis en œuvre pour la publication du livre comme s’il sentait la fin de sa vie. L’ouvrage est d’une grande portée éducative », a expliqué le ministre.

 Valentine Bonou Awassi