Spread the love
hehomey
Hervé Hêhomey a lancé les travaux

(Plus de 164 milliards mobilisés)

Le ministre des Infrastructures et des transports, Hervé Hèhomey, a procédé  mardi 25 juillet 2017 au lancement des travaux de reconstruction de la route Porto-Novo-Kétou-Obèlè. Le chantier long de 35 km prend en compte la reconstruction de la route Porto-Novo-Akpro-Missérété et des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi. C’était en présence d’autres membres du gouvernement, des députés à l’Assemblée nationale et du préfet de l’Ouémé.   
« La route du développement passe par le développement de la route », dit-on. C’est fort de cela que le président de la République, Patrice Talon met en place sa politique de développement du réseau routier. Dans ce cadre, le ministre des Infrastructures et des transports, Hervé Hèhomey, en présence de 4 autres membres du gouvernement, a lancé hier, mardi 25 juillet 2017, les travaux  du contournement de la ville de Porto-Novo. D’un coût total de plus 164 milliards de FCfa, le chantier ainsi ouvert prend en compte entre autres les travaux de reconstruction de la route Porto-Novo-Akpro-Missérété (12,6 km) et l’aménagement de la route Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi (22,4 km). Il s’agira aussi pour l’entreprise Ofmas international d’y inclure d’autres projets comme celui de l’éclairage public de la partie urbaine centre de Porto-Novo et Akpro-Missérété. Selon Arsène B. Soglo, Directeur général adjoint des infrastructures, le gouvernement a choisi de poser un pas décisif dans la modernisation de Porto-Novo. Il n’a pas manqué de rappeler les caractéristiques du projet tout en précisant la durée contractuelle des travaux qui est de 30 mois.
Hervé Hèhomey pour sa part, a annoncé lors de la cérémonie, le lancement prochain des travaux de l’autoroute Sème-carrefour- Porto-Novo, avec un second pont sur la lagune de Porto-Novo à hauteur du quartier Agbokou. Les autres aménagements routiers prévus pour le compte de Porto-Novo sont constitués de l’aménagement et du bitumage de la Rocade de Porto-Novo (section 1) allant de Beau-rivage au début du Boulevard du cinquantenaire en 2X2 voies prenant en compte le pont de Zounvi et la rue des manguiers menant à l’Assemblée nationale, le tout d’une longueur totale de 9,55Km. Pour l’autorité ministérielle, ces travaux sont inscrits dans le Pag et traduisent la volonté du chef de l’État de transformer le Bénin en le dotant d’un réseau routier performant. Aussi, a-t-il ajouté que le gouvernement met en œuvre un vaste programme d’infrastructures dans le secteur des transports en vue d’assurer une meilleure circulation des biens et des personnes et faire du Bénin une véritable plateforme de services logistiques et d’exportations. A noter qu’un délai de 30 mois est donné à l’entreprise Ofmas international pour la réalisation des travaux.

Mohamed Amoussa
(Stag)