Spread the love
Championnat
Mathurin de Chacus a donné le coup d’envoi

Après dix mois de disette, le championnat national de football du Bénin est de retour. La rencontre inaugurale de cette saison 2018-2019 a été jouée samedi 27 octobre 2018 au stade municipal de Parakou. Elle a mis aux prises Buffles Fc et l’Aspac. A l’arrivée, les deux clubs se sont contentés du nul.

1-1. C’est le score qui a sanctionné la rencontre inaugurale du championnat national de football de Ligue 1 entre Buffles Fc et l’Association sportive du Port autonome de Cotonou (Aspac). Il a fallu attendre la 81ème minute de jeu pour voir l’ouverture du score des Buffles par l’entremise de Séni Atikou. La réaction de l’équipe adverse ne s’est pas fait attendre. L’Aspac, sur une phase de jeu bien orchestrée par Rodrigue Fassinou, est revenue au score sept minutes après l’ouverture grâce à Gaston Houngbédji. Selon Antonin Akassa, capitaine de l’Aspac, l’équipe a parfaitement exécuté son plan tactique même si l’adversaire s’est bien comporté. « Nous avions comme objectif de bien entrer dans la compétition. Nous allons maintenant nous concentrer pour aborder les matchs à venir avec sérénité », a-t-il laissé entendre. Pour sa part, Nabil Yarou, capitaine des Buffles, a exprimé sa déception par rapport aux deux points perdus dans les derniers instants du match. « Nous avons manqué un peu de concentration, ce qui nous a coûté le but égalisateur », a-t-il confié. Ibrahim Aboudou, entraineur de l’Aspac, a indiqué que le nul arraché est une satisfaction, parce que cela a été réalisé sur le terrain de l’équipe championne en titre. Selon lui, il s’agit d’un bon résultat puisque son équipe est en déplacement. « C’est un grand jour pour le football béninois. L’engouement du public de Parakou montre que la jeunesse avait vraiment soif du football », a déclaré Marcellin Bocovè, membre de la Fédération béninoise de football (Fbf).

 Donald Kévin Gayet (Stag)