Spread the love
planerzou
Luc Atrokpo a annoncé la bonne nouvelle

A l’occasion de la cérémonie de lancement de l’atelier de renforcement des capacités des bénéficiaires du projet de Planification énergétique durable avec les Plans de développement communaux des (09) communes du Zou (Planerzou) mercredi 26 juillet 2017, Luc Atrokpo, président de la Communauté des communes du Zou (Ccz), a pris l’engagement de faciliter, avec le soutien des partenaires européens, l’accès à l’énergie aux  populations du Zou.
Les populations du Zou auront incessamment de l’énergie électrique à plein-temps. Luc Atrokpo, maire de Bohicon, président de la Communauté des communes du Zou (Ccz) a pris l’engagement de faciliter la concrétisation de ce rêve, pour le bonheur des populations, à l’occasion de l’atelier de renforcement des capacités des bénéficiaires du projet de Planification énergétique durable avec les plans de développement communaux des (09) communes du Zou (Planerzou). Lancé en effet mercredi 26 juillet 2017, cet atelier qui s’étend sur (03) jours à Bohicon, réunit des experts venus de la France, de la Belgique, de l’Afrique du Sud, du Sénégal et du Bénin autour du projet Planerzou. Ils mèneront des réflexions sur l’adaptation, l’atténuation et l’accès à l’énergie, en vue d’apporter des solutions aux difficultés climatiques et énergétiques des neuf cent (900) mille habitants du Zou. Saisissant l’occasion de cette rencontre, le vice-président de la Ccz, Blaise Ahanhanzo, a déploré les dégâts des changements climatiques dans le Zou. Du fait de la gravité de la situation, le vice-président de la Ccz s’est posé la question de savoir quel environnement, quel climat et quel monde on doit laisser aux générations futures. Pour sa part, le président de la Ccz, Luc Atrokpo, estime que  l’urgence est à l’action. «Il nous faut agir. Agir pour nous-mêmes donc ici et maintenant, mais aussi et surtout agir pour demain et pour les générations futures», a-t-il déclaré.
Message de Luc Atrokpo à ses pairs africains
Au nombre des (07) associations de l’Afrique subsaharienne, la Communauté de communes du  Zou (Ccz), est selon le président Atrokpo, la seule Union retenue pour l’accès à l’énergie électrique et bénéficier d’une formation au profit des autorités locales et chefs services communaux du Zou. D’un montant de 500 millions de francs CFA, ce projet couvre les communes d’Abomey, Agbangninzou, Bohicon, Covè,  Djidja, Ouinhi, Zagnanado, Zakpota et Zogbodomey. Ceci, grâce au leadership du maire de Bohicon, Luc Atrokpo. Pour faire bénéficier le projet à d’autres communautés, le président de la Ccz a lancé un appel à ses homologues de l’Afrique subsaharienne en général et du Bénin en particulier à rejoindre la plateforme. Sidérée par la qualité du travail abattu par le président de la Ccz, Iliyana Arnaudova, la Chargée de projet au Bureau de la convention des maires en Afrique subsaharienne, a promis de mettre son savoir-faire au service de la Ccz pour l’atteinte de ses objectifs.

O. I. A.