Spread the love

AbiolaPromouvoir la formation en ligne au Bénin. C’est l’objectif qui a regroupé le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique François Abiola, les acteurs du système éducatif, la société civile et les médias autour d’un atelier ce jeudi 27 Août 2015.

Le projet «E-Learning » est une initiative de jeunes cadres du Groupe de la Banque mondiale. Il est primé par «Youth Innovation Fund (Fonds d’innovation pour la jeunesse) de la même banque dont le souci est d’aider ses jeunes à accoucher des projets de développement en faveur de la jeunesse. Il est soutenu par des ministères de l’Enseignement et universités béninoises et implique d’autres institutions et facultés d’enseignements supérieurs. Selon François Abiola, l’adoption de moyen de formation permettra de réduire les problèmes récurrents auxquels les universités béninoises sont confrontées. Il s’agit notamment de la pléthore d’apprenants, de la pénurie de formateurs, de l’insuffisance des infrastructures d’enseignement. Quant au représentant résident par intérim de la Banque mondiale au Bénin, Boulel Touré également présent à l’ouverture dudit atelier, le projet « E-Learning » a pour ultime avantage de : «permettre aux étudiants d’accéder à des cours en ligne pour préparer de bons diplômes. De plus, le projet va les aider à améliorer leurs compétences et à compléter leurs études par des formations spécialisées auprès des universités prestigieuses et, de façon gratuite pour la plupart». Ainsi, « E-Learning Bénin » dispose déjà d’une plateforme de sites web en faveur des enseignements à distance offerts par des universités dans le monde. Etudiants et enseignants peuvent donc avoir accès à une série d’informations disponibles en ligne (cours vidéo, fichiers audio téléchargeables gratuitement par les étudiants, des tutoriels, et autres systèmes multimédias de nature à favoriser l’interaction en ligne avec des enseignants, etc.).

Inès Zounnon