Spread the love

salamatou-maigaDu 13 au 14 Août prochain, le Bénin abrite la 1ère édition du Tournoi international 3*3 Maïga Salamata. C’est le Palais des sports du stade de l’amitié  Mathieu Kérékou qui servira de cadre pour cette compétition. Une initiative de la Fiba-Afrique en collaboration avec la Fédération béninoise de basket-ball et l’Amicale des anciennes basketteuses du Bénin (2A2B) pour rendre hommage à la malienne Maïga Salamata. C’est d’ailleurs ce qu’a expliqué l’organisatrice de la compétition Célestine Adjanohoun. A l’en croire, Maïga Salamata, décédé le 16 mars 2014, a été la première femme à avoir intégré les instances supérieures de la Fiba-Afrique et de la Fiba-Monde. Pour elle, l’organisation de ce tournoi vise le lancement et la vulgarisation du basket-ball 3*3 qui constitue un des quatre piliers de la Fiba pour le développement du basket-ball dans le monde. A cet effet, le Niger, le Burkina-Faso, le Nigéria, la Cote d’Ivoire, le Togo, le Ghana ainsi que le Bénin prendront part à ce tournoi. Vu l’absence du basket-ball 3*3 au Bénin,  Célestine Adjanohoun veut ainsi faire sa promotion. Elle veut également profiter de  l’occasion pour lancer la Fondation Maïga Salamata pour le développement du basket-ball en Afrique.

Qui est Salamata Maïga ?

Née le 13 octobre 1952 à Niamey, au Niger, Salamatou Maïga a commencé ses études primaires à l’Ecole fondamentale de Gao avant de poursuivre ses études secondaires au Lycée Notre Dame. Elle poursuivra après à l’Ecole normale secondaire de Badalabougou où elle obtient son diplôme section math-physique-chimie. Dès le bas âge, Salamatou Maïga avait été piquée par le virus du basket-ball qui l’a mené sur les traces d’une grande joueuse. Elle a joué avec l’équipe dame du Djoliba et l’équipe nationale de basket-ball en tant que capitaine.

Sur le plan professionnel, Salamatou a servi à la Direction nationale des Sports en tant que chargée des fédérations nationales puis chef de section sports d’élite avant d’être Directrice adjointe du Stade du 26 Mars entre 2001 -2004. Elle fut ensuite nommée en 2007 chargée de mission au ministère de la Jeunesse et des Sports puis Conseillère technique depuis 2012 au niveau du département des Sports. Elle occupait ce poste jusqu’à sa mort.

Sur le plan sportif, Salamatou Maïga fut une figure emblématique du basket-ball malien et africain. Elle a d’abord occupé le poste de Secrétaire générale adjointe de la Fédération Malienne de Basket-ball (1991-1997) avant d’être Secrétaire générale pendant plusieurs années. Elle fut également Directrice de marketing du Comité national olympique et sportif puis Trésorière générale. Elle est aussi l’initiatrice de l’Association des Femmes Maliennes pour le Sport. Elle devient par la suite la Directrice de la Zone II AWISA (African Association Women in Sport). Salamatou Maïga a été une fierté malienne au niveau des instances dirigeantes du basket-ball. L’histoire retiendra qu’elle est la première femme africaine à être membre de FIBA-Monde. Elle est, d’ailleurs, la seule personne qui a passé 16 ans en tant que membre de cette instance. Ce qui lui a valu les hommages mérités des nouveaux responsables lors du dernier congrès de FIBA-Monde. Salamatou Maïga laisse derrière elle une fille inconsolable, Kady Sissoko.

Charlotte SODINYESSI