Spread the love

uac-de-faceLes associations des étudiants sont mécontentes des nouvelles mesures d’inscription dans les facultés. La nouvelle méthode de sélection des étudiants instaurée par le rectorat est rejetée par les organisations syndicales estudiantines. Elles ont suspendu le vendredi dernier le processus de dépôt des dossiers par les étudiants. Joint par la radio Océan ce lundi 19 octobre 2015, le responsable de la Fneb invite le rectorat à sursoir à cette décision. Dans le cas contraire, le campus va renouer avec les mouvements.

Bill Souleymane Kingninouho, président de la fédération nationale des étudiants du Bénin (Fneb) estime qu’il y a eu manque de sensibilisation autour de cette réforme qui passe par la sélection des étudiants. « Il y a manque de communication autour de la réforme. Ces bacheliers ne sont pas informés au départ qu’ils seront sélectionnés avant de se faire inscrire dans les différentes facultés», a-t-il laissé entendre. Les associations d’étudiants telles que la Fneb, l’Unseb et l’Uneb entendent mener des actions pour faire arrêter ces nouvelles réformes qui selon eux ferment la porte de l’université à certains étudiants. Et là le ton devient dur. Bill Souleymane Kingninouho a au nom de ces pairs, responsables d’associations des étudiants, annoncé la reprise les jours à venir des mouvements sur le campus. « Si le recteur ne revient pas sur sa décision, nous allons tout simplement reprendre avec les mouvements de grève ». En attendant de mettre en branle leur décision, les responsables des associations d’étudiants veulent faire part de leur décision aux différentes autorités du pays.

Judith Rolande Capo-Chichi