Spread the love

      On vous l’avait bien dit, le docteur de TCHAOUROU aura jusqu’à la fin, essayé de prendre la main des autres pour attraper ses cobras, manger son piment dans la bouche des autres, si ce n’est se saouler à travers des gosiers des autres. Et pour ce dernier cas, moi je suis naturellement candidat. C’est lui YAYI Boni qui a fabriqué son KASSA et formaté une administration où on peut joyeusement faire évaporer dans un seul ministère huit milliards au vu et au su du ministre, nous dit-on, hypnotisé puisqu’ils nous prennent pour des briques de 15 comme dirait l’autre.

       Pour mémoire, quand le 6 avril 2006 YAYI BONI dans sa veste queue-de-pie 1800, prêtait serment à Porto-Novo, mon neveu KASSA était de ceux qui n’étaient pas à la joie. En effet, KASSA n’avait pas voté YAYI. D’ailleurs, quand ce dernier à son arrivée à la Marina, dans ce qui parait être l’enfance de la manipulation et de la désinformation, qui grandira et se musclera beaucoup en dix ans, YAYI fit croire qu’à son arrivée le caméléon et ses gens, ne lui ont laissé que deux cent millions dans les caisses de l’Etat, on se rappelle que c’est l’honorable KASSA qui monta au créneau pour souffler dans les bronches à YAYI et clamer qu’il mentait.

         Mais une élection législative après, quelques mixtures de marabouts ou féticheurs Burkinabé communs, mon neveu Barthélémy et YAYI sont devenus comme deux larrons en foire. Et KASSA est le seul ministre qui est parti lors d’un remaniement et qui est revenu par un autre. Il faut reconnaître que,   assis devant sa télé, YAYI prend du plaisir à suivre son jeune ministre de MATERI qui chante, danse et célèbre son nom et ne peut formuler une seule phrase sans le citer. D’aucuns avaient fini même par craindre que les soirs, pour honorer sa femme par réflexe, il ne dise par réflexe au « nom de YAYI ».

           YAYI ne s’est jamais ému de la fortune de son KASSA ministre, dont lui YAYI a dû certainement profiter puisqu’il a réussi à lui avoir la peau de DAYORI lors des dernières législatives et financer les FCBE chez lui entre autres. C’est maintenant que ces emmerdeurs de Hollandais empêcheurs d’évaporer en rond, ont présenté la facture à YAYI que celui-ci veut jouer au Zorro ! C’est lui le grand moralisateur qui veut montrer que HAGBE et les députés sont les empêcheurs de punir KASSA, son KASSA. Il saisit à grand renfort médiatique l’Assemblée Nationale pour demander qu’on l’écoute. C’est maintenant il veut nous faire croire qu’il découvre un pot-aux-roses lui, le jardinier en chef des roses …

         Pourquoi n’a t-il pas procédé, s’il est si chaud, comme il l’a fait avec mon neveu Blaise AHANHANZO GLELE livré à la BEF qu’il a gardé à vue soixante douze heures dans le scandale de la construction du siège de l’Assemblée Nationale à Porto-Novo ? Cela aurait mieux traduit son engagement de sévir et mieux rassuré les Hollandais sur sa détermination …

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toutes BEHHH pour YAYI de MALANVILLE à DASSA, lui continue de vous prendre tous pour de grands MEUHH.

Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !

 Votre Oncle AGBAYA